Accueil

 



 

 

IMPORTANT

 

L'Association dentaire américaine recommande désormais que les parents évitent l'eau fluorée dans les préparations destinée aux nourrissons

Il faudra désormais que le Ministère de la santé et des services sociaux et que toutes les municipalités qui fluorent l'eau potable expliquent à leurs citoyens comment elles entendent procéder pour informer tous les parents, afin que leurs bébés cessent d'ingérer de l'eau fluorée ou de la nourriture préparée avec de l'eau fluorée.  Éviter d'informer les parents ne peut être considéré que comme un cas d'inconscience, ce qui serait inadmissible et tout simplement dangereux pour la santé des nourrissons et des enfants.  Dans ces conditions, comment est-il possible de continuer à promouvoir l'eau fluorée pour tous, sans exception aucune ?

 Lisez également : L'eau fluorée liée à un taux plus élevé de plomb dans le sang des enfants: Cliquez ici.

--------------------------------------------------------------

FAN - Le 9 nov. 2006 - L'Association dentaire américaine recommande désormais que les parents évitent l'eau fluorée dans les préparations destinée aux nourrissons - Adaptation française : Action Fluor Québec.

Dans une lettre récemment envoyée à ses membres, l'Association dentaire Américaine (ADA - American Dental Association) vient de reconnaître que les bébés doivent fortement réduire leur apport en fluorure.

Cette note, qui informe les membres de l'ADA, mais non le public, recommande d'adopter des mesures en vue de “simplement et efficacement réduire l'apport en fluorure durant la première année de la vie des bébés".  L'une de ces mesures concerne le besoin d'aviser les parents d'éviter l'utilisation de l'eau fluorée du robinet dans les préparations destinée aux nourrissons (1).  

L'ADA suggère que, pour prévenir la formation de dents endommagées ou décolorées en permanence (fluorose dentaire), une eau exempte de fluorure doit être utilisée dans les préparations de lait maternisé (1).  Selon le CDC (Centers for Disease Control), la fluorose dentaire est un problème croissant qui affecte désormais 32% des enfants américains, une augmentation de 9% depuis 1980 (2). 

Il y a déjà plusieurs années, l'Academy of General Dentistry mettait en garde les parents en recommandant d'éviter l'eau fluorée dans les préparations destinée aux nourrissons (3). Le rapport du Conseil National de la recherche scientifique des États-Unis (NRC, 2006) explique, quant à lui, que même à des niveaux dits 'optimaux' de fluorure (eau fluorée à une concentration de 0.7 à 1.2 mg/L), les bébés de moins d'un an sont sujets à un risque modéré de fluorose dentaire (marbrures blanches, jaunes ou brunes affectant 100% de la surface des dents).  Les nouvelles recommandations de l'ADA sont basées sur les conclusions étayées dans le rapport du NRC (4).

En plus d'augmenter le risque de fluorose dentaire chez les enfants en bas âge, l'eau fluorée n'est pas une mesure efficace pour prévenir la carie dentaire.  C'est la conclusion d'un avis récent émis par la Food and Drug Administration (FDA) (5). 

Pourtant, peu d'efforts sont consacrés pour informer les parents.  Pourquoi ?

De nombreuses études ont établi en lien entre la consommation d'eau fluorée chez les bébés et la fluorose dentaire affectant les dents permanentes (6a-h).  Cependant, peu d'efforts sont consacrés pour alerter ceux à qui devraient être destinées ces informations. Les associations dentaires, les représentants de la santé publique et même certains chercheurs qui pondent de telle études en série (au frais des contribuables), vont ensuite défendre la fluoration sans aucune mise en garde visant les enfants. Pire, ils vont même parfois jusqu`à s'opposer à la divulgation publique de ces informations (7).

Suite à la mise en garde de l'ADA, seule l'Association dentaire du Minnesota a émis un communiqué de presse visant à alerter le public, bien que ce communiqué ait été critiqué en raison de sa concision et parce qu'il est trop modéré (8). Avant le 9 novembre 2006, soit depuis près de 50 ans, le seul type d'avis émis par les associations dentaires consistait à effrayer inutilement les parents de nourrisson, en leur demandant de ne jamais utiliser d'eau embouteillée exempte de fluorure (9).  Étonnamment, l'ADA et la MDA expliquent maintenant qu'il faut dire aux parents qu'il faut désormais éviter l'eau fluorée du robinet dans les préparations de lait maternisé, en la remplaçant par de l'eau embouteillée sans fluorure ou par de l'eau filtrée exempte de fluorure.

Bien que ces nouvelles informations en provenance de l'ADA aient été quelque peu diffusées par certains médias locaux en Amérique du Nord (10), trop peu a été accompli en ce sens.  De plus, un large pourcentage de la population ne lit pas les journaux et ne regarde pas les informations diffusées à la télévision – particulièrement les nouvelles mamans qui sont bien trop occupées à s'occuper de leur nourrisson.  De trop nombreux québécois ne consultent pas leur dentiste sur une base régulière, souvent en raison des coûts associés. Dans les villes où l'eau est fluorée, il est donc urgent de faire en sorte que les nouvelles consignes de l'ADA soient fournies directement aux soignants et aux parents, en adoptant de nouvelles stratégies visant à minimiser, tant que possible, le nombre de bébés et d'enfants affectés inutilement.

Les nouvelles stratégies d'information devraient inclure des outils éducationnels pour :

 - les journalistes et les médias;

 - les centres de soins pour les femmes, les bébés et les enfants;
 - les pédiatres, les hôpitaux, les obstétriciens, les cliniques dentaires;

 - les services d'eau potable des municipalités, spécialement là où l'eau est fluorée. 

Dans les municipalités fluorées, les services d'eau potable devraient être dans l'obligation d'informer les citoyens, par l'émission d'avis publics répétés, c'est-à-dire tant que l'eau de la municipalité est fluorée.

Le simple bon sens nous indique que les fabricants de préparations destinée aux nourrissons (1) devraient être dans l'obligation d'apposer la mise en garde suivante sur les contenants :  "Mise en garde : Ne pas mélanger avec de l'eau fluorée.” 

De plus, par l'entremise des ses nouvelles recommandations, l'ADA contredit sa propre recommadation relative aux suppléments fluorés qui, selon l'ADA, devraient être donnés aux bébés dès l'âge de 6 mois.  Que va-t-il se passer avec cette dernière recommandation ?  Il n'est pas logique de demander que les parents évitent l'eau fluorée pour leurs enfants, tout en continuant à recommander les suppléments fluorés en ordonnance, et en continuant à défendre la fluoration de l'eau dans les municipalités, et ce pour le même groupe d'âge.  

Les parents n'ont pas non plus été informés au sujet de la haute teneur en fluorure de certains aliments, particulièrement les aliments pour bébé qui contiennent du poulet désossé mécaniquement, le jus de raisin, le lait maternisé à base de soya et les poissons (11). 

Finalement, bien que l'ADA n'admette qu'un seul effet secondaire suite à une surdose de fluorure (la fluorose dentaire), le rapport du NRC est beaucoup plus explicite à ce sujet, en révélant que de nombreuses études scientifiques établissent un lien de causalité entre l'apport en eau fluorée à un niveau dit 'optimal' (qui contient plus de 250 fois la dose retrouvée naturellement dans le lait maternel) et une longue liste d'effets délétères pouvant affecter les os (cancer chez les jeunes garçons), le cerveau (QI réduit chez les enfants et glande pinéale calcifiée), la glande thyroïde, le système himmunitaire, etc..  Ces effets sont plus prononcés chez les populations à risque, soit chez ceux qui boivent beaucoup d'eau (les sportifs et les diabétiques), les personnes atteintes de maladie du rein, les personnes âgées, les personnes mal alimentées et bien entendu, les nourrissons et les enfants.  Ceci n'inclue pas le 1% de la population qui souffre d'allergie ou d'intolérance au fluorure, tel qu'indiqué dans le Physician's Desk Reference.  

Dans ces conditions, comment est-il possible de continuer à promouvoir l'eau fluorée pour tous, sans exception aucune ?


Signez la pétition en ligne 

demandant à Wal-Mart de retirer des tablettes une eau fluorée (Nursery Water) mise en marché spécialement pour les pour bébés : Cliquez ici.


Références:

1) ADA e-gram, “Interim Guidance on Reconstituted Infant Formula”, November 9, 2006
http://www.ada.org/prof/resources/pubs/epubs/egram/egram_061109.pdf 

2) Centers for Disease Control, August 25, 2005. http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/figures/s403a1t23.gif 

3) Academy of General Dentistry News Release “Monitor Infant's Fluoride Intake,”
http://www.agd.org/consumer/topics/baby/fluoride.asp 

4) National Research Council. (2006). Fluoride in Drinking Water: A Scientific Review of EPA's Standards. National Academies Press, Washington D.C. http://www.nap.edu/catalog/11571.html?onpi_newsdoc03222006

5) US FDA, Center for Food Safety and Applied Nutrition, Office of Nutritional Products, Labeling, and Dietary Supplements, October 14, 2006, “Health Claim Notification for Fluoridated Water and Reduced Risk of Dental Caries.
http://www.cfsan.fda.gov/~dms/flfluoro.html

6a) Hong L, Levy SM, et al. (2006). Timing of fluoride intake in relation to development of fluorosis on maxillary central incisors. Community Dentistry and Oral Epidemiology 34(4):299-309.

6b) Marshall TA, et al. (2004). Associations between Intakes of Fluoride from Beverages during Infancy and Dental Fluorosis of Primary Teeth. Journal of the American College of Nutrition 23:108-16.

6c) Brothwell D, Limeback H. (2003). Breastfeeding is protective against dental fluorosis in a nonfluoridated rural area of Ontario, Canada. Journal of Human Lactation 19: 386-90.

6d) Pendrys DG. (2000). Risk of enamel fluorosis in nonfluoridated and optimally fluoridated populations: considerations for the dental professional. Journal of the American Dental Association 131(6):746-55.

6e) Bardsen A, Bjorvatn K. (1998). Risk periods in the development of dental fluorosis. Clinical Oral Investigations 2:155-160.

6f) Pendrys DG, Katz RV. (1998). Risk factors for enamel fluorosis in optimally fluoridated children born after the US manufacturers' decision to reduce the fluoride concentration of infant formula. American Journal of Epidemiology 148:967-74.

6g) Ismail AI, Messer JG. (1996). The risk of fluorosis in students exposed to a higher than optimal concentration of fluoride in well water. Journal of Public Health Dentistry 56:22-7.

6h) Ekstrand J, et al. (1994). Absorption and retention of dietary and supplemental fluoride by infants. Advances in Dental Research 8:175-80.

7) Diesendorf M, Diesendorf A. (1997). Suppression by medical journals of a warning about overdosing formula-fed infants with fluoride. Accountability in Research 5:225-237. http://www.sustainabilitycentre.com.au/FormulaFedBabies.pdf 

8) Minnesota Dental Association. November 21, 2006. “Parents Reminded To Monitor Infants' Fluoride Consumption.” http://www.medicalnewstoday.com/medicalnews.php?newsid=57490

9) “Bottled water: Cause for cavity comeback?” http://www.deltadentalca.org/health/bottledwater.html

10a) “New Fluoride Warning for Infants”, Mothering Magazine, November 2006. 
http://www.mothering.com/sections/news_bulletins/november2006.html#fluoride

10b) "Parents Warned Against Fluoride in water" WKRN Nashville, Tennessee, November 25, 2006 
http://www.wkrn.com/nashville/news/parents-warned-against-fluoride-in-water/61618.htm 

10c) “Fluoride and Babies Don’t Mix, says ADA”, News Channel 5, Nashville, Tennessee, November 24, 2006
http://www.newschannel5.com/Global/story.asp?S=5726800 

10d) “ADA: Avoid using flourinated water with babies.” HOI 19 online ABC, November 16, 2006 http://www.hoinews.com/news/news_story.aspx?id=21806 

10e) “Water fluoridation: A debate with teeth,” Bangor Daily News By Meg Haskell November 20, 2006 - http://bangordailynews.com/news/t/news.aspx?articleid=143246&zoneid=500 

11) Levy SM, Guha-Chowdhury N. (1999). Total fluoride intake and implications for dietary fluoride supplementation. Journal of Public Health Dentistry 59: 211-23. http://www.fluoridealert.org/f-sources.htm