banniere

   Accueil

 

 

 

 

 

La fluoration de l'eau est ''obsolète''.  Les nations qui l'utilisent encore devraient ''avoir honte d'elles-mêmes''. - Dr. Arvid Carlsson, prix Nobel de médecine/physiologie (2000).

Le 4 octobre 2005, deux membres de Fluoride Action Network -- Michael Connett et Chris Neurath -- voyagèrent jusqu'à Gothenburg, en Suède, pour une entrevue avec le Dr. Arvid Carlsson, pharmacologiste célèbre de l'Université de Gothenburg et gagnant du prix Nobel de médecine/physiologie.

Durant les années 1970, le Dr. Carlsson était une opposant déclaré lors de deux tentatives ratées visant à  fluorer l'eau en Suède. C'est en grande partie grâce à ses efforts que la Suède demeure libre de fluoration.  Comme le mentionne Carlsson, "plus personne n'en parle [de la fluoration de l'eau]'' en Suède.

Tout comme la grande majorité des pays de l'Europe de l'ouest, la Suède a rejeté la fluoration de l'eau, mais a quand même connu la même diminution de carie dentaire que dans les pays où la fluoration est fortement répandue, comme aux États-Unis.

Adaptation Française: Action Fluor Québec 

 

Extraits de l'entrevue avec le Dr. Arvid Carlsson, 4 octobre 2005.

CONNETT:  Alors, qu'est-il arrivé en Suède. La fluoration de l'eau avait été proposée... 

CARLSSON: Oui, deux fois je crois... La deuxième fois, on avait proposé que le parlement suédois permette l'addition de fluorure dans l'eau potable de la Suède et je suis alors devenu assez actif, puisque je l'avais déjà été la première fois, et je pense que j'ai, plus que quiconque, persuadé le parlement suédois que ce n'était pas une bonne chose. Alors, cette proposition fut défaite.  C'était autour de 1980. Vous voyez que cela fait déjà longtemps. Par la suite, l'ajout de fluorures dans les réserves d'eau potable suédoises n'a plus été un enjeux. De nos jours, plus personne n'en parle.  

### 

CONNETT: Croyez-vous que vos antécédents en pharmacologie ont influencé d'une certaine façon votre idée de la fluoration, en tant que pratique médicale ? 

CARLSSON:  Bien entendu.  Je veux dire, comme je l'ai mentionné auparavant, ceci va à l'encontre de tous les principes modernes de la pharmacologie.  C'est complètement dépassé.  Aucun doute là-dessus.  Ce que je veux dire, c'est que je crois que les nations qui l'utilisent encore devraient avoir honte d'elles-mêmes.  C'est contre la science. Anti-scientifique.

###

CARLSSON:  Le fluor a une action protectrice contre la carie, mais c'est un effet local... Si vous le buvez, vous courrez le risque d'avoir toutes sortes d'effets toxiques.  Et, bien sûr, ces effets sont réels.  Il y a les dents tachées [fluorose dentaire], ce qui n'est pas une chose minime... Il n'est pas nécessaire, vraiment, d'aller plus loin et de parler de tous ces autres effets toxiques, parce que je crois que les dents tachées sont suffisantes.  Les citoyens ne devraient pas être exposés à cela. 

CONNETT:  Aux États-Unis, la communauté dentaire affirme que la fluorose dentaire est un effet purement cosmétique, que ce ne sont que des taches sur les dents.  Croyez-vous que les dents tachées sont dues à un effet toxique du fluor, ou est-ce simplement un effet cosmétique ?

CALRSSON: Et bien, c'est un effet toxique et c'est un effet cosmétique. Ces derniers ne sont pas mutuellement exclusifs.  C'est toxique et cosmétique à la fois. 

###

CONNETT:  Qu'en est-il de cette mesure qui consiste à utiliser les réserves d'eau en tant que véhicule pour délivrer une médication ?  Pouvez-vous nous dire quel est le problème ?  

CARLSSON:  Oui, c'est complètement obsolète.  Dans le domaine de la pharmacologie moderne, il est clair que même devant un dosage fixe d'un médicament, les individus répondent de manière très différente lorsqu'ils sont exposés à cette même dose.  Maintenant, dans ce cas-ci, vous l'injectez dans l'eau et les gens boivent des quantités différentes d'eau. Vous vous retrouvez donc avec des grandes variations dans la consommation de ce médicament.  Ainsi, cela va à l'encontre de tous les principes modernes de la pharmacologie. C'est si dépassé, que je ne crois pas qu'il y ait encore quelqu'un en  Suède, pas un seul dentiste, qui proposerait cette mesure en Suède.

### 

CONNETT:  Vous mentionnez que les avantages du fluor sont des effets locaux, ou topiques.  Pouvez-vous discuter de l'importance de ce fait ?  Pourquoi est-ce important de savoir que les bénéfices du fluor sont topiques, qu'ils ne proviennent pas de l'ingestion du fluor ? 

CARLSSON:  Et bien, en pharmacologie, si les effets sont locaux, il est bien sûr tout à fait bizarre que d'utiliser un traitement d'une manière autre que dans un traitement local.  Je veux dire, c'est tellement évident.  Vous avez les dents ici, elles sont disponibles pour vous, pourquoi alors boire cette mixture?... Je ne vois aucune autre manière de l'administrer, si non de manière locale - topique, si vous préférez.

### 

CONNETT:  Aux États-Unis, le Centers for Disease Control, une autorité du gouvernement américain en matière de santé, proclame que la fluoration de l'eau est l'une des dix meilleures réalisation du vingtième siècle dans le domaine de la santé publique. 

CARLSSON:  Je suis profondément en désaccord. 

###


Voyez ici le texte originel.