banniere

       Accueil     

 

 

 

 

 

 

 

 

Projet Manhattan: Conférence secrète en temps de guerre sur la toxicité du fluorure

 

 
Au sein du projet Manhattan destiné à produire la bombe atomique, les autorités se sont rendues compte que les travailleurs étaient affectés durant le cours de leur travail. Au début on a cru que les radiations de l'uranium étaient en cause, mais on a dû se rendre à l'évidence que les problèmes étaient en fait surtout causés par les composés de fluorure nécessaires au procédé de production de l'uranium enrichi. 

Cette lettre discute de la réunion des scientifiques du Projet Manhattan en 1943, où ils se sont mis d’accord pour tenir une conférence secrète en tant de guerre sur "la toxicité des composés de fluorure...dans le but d’orienter ceux qui sont préoccupés des problèmes précis qui pourraient survenir."

Voir aussi:

- Le fluorure, les dents et la bombe atomique: Cliquez ici

- Fluor au Canada: l'influence néfaste des américains?: Cliquez ici.

- Les effets nocifs du fluorure connus depuis au moins 1944: Cliquez ici.

- Entrevue avec Christopher Bryson (anglais): Cliquez ici.

 


La conférence secrète de guerre du Projet Manhattan sur la toxicité du fluorure

Des photocopies du document suivant peuvent être obtenues de Ellen Connett, Rédactrice en chef de Waste Not, wastenot@northnet.org

Adaptation française: Action Fluor Québec

--------------------------------------------------------------------------------------------

29 septembre 1943

OBJET: Rapport sur la réunion du 31 août 1943 portant sur le Programme de toxicologie.

Le 31 août, une rencontre a été organisée pour discuter des allocations d’une partie du programme expérimental impliquant l’étude des effets toxicologiques du ‘’matériel spécial’’. Étaient présents à la rencontre: le Dr. Col. Ruhoff, le Major Hadlock, le Lt. Sturgie (Matériel spécial), le Dr. Wensel, le Dr. Stone, le Dr. Tannenbaum (Projet Chicago), le Dr. Hodge (Projet Rochester), le Dr. Warren, le Major Friedell, Capt.
(Division médicale).

Il a été décidé qu’une conférence sur la toxicité des composés de fluorure devrait être organisée dans le but d’orienter ceux qui sont préoccupés de problèmes précis qui pourraient survenir. On a recommandé qu’un programme soit mis sur pied par le Service de la santé publique, étant donné que certains de ses membres ont des études plus exhaustives sur les effets biologiques du fluorure et de ses composés. Cette entente préliminaire a été aprouvée Lt. Col. Ruhoff, et on a envisagé d’inviter les compagnies activement engagées dans la production de F, F2 et des fluorures. Les représentants du District de Manhattan devraient également y assister, mais leur association avec le District serait dissimulée par des mesures appropriées.

Les Dr Tannenbaum et Dr Hodge ont révisé les données qu’ils ont accumulé sur  l’alimentation et l’ingestion expérimentale de divers composés T (uranium) chez les rats et souris. Les résultats suivants ont été obtenus: le Dr. Hodge a rapporté que l’ingestion de nitrate T, donné par la bouche et en quantité suffisante, peut causer la mort des rats pesant approximativement 100 grammes. Des quantités similaires ingérées de TO2 n’ont pas produit d’effet démontrable, et de grandes quantités ingérées de TF4 ont perturbé quelque peu la croissance, mais sans causer la mort. Plus précisément, l’information a été présentée comme suit:

TNO3 0.5% du régime alimentaire (50 mg/jour) donné aux rats – même croissance que le groupe de contrôle.

1% du régime alimentaire (100 mg/jour) donné aux rats – réduit légèrement le taux de croissance comparativement à la normale.

(non signé)

cc: Lt. Col. Ruhoff
Dr R.S. Stone


Note de FAN: Voici la liste des participants à la conférence sur le fluorure du Projet Manhattan. Tel que mentionné plus haut, plusieurs des participants étaient des représentants des "compagnies activement impliquées dans la production de F, F2 et des fluorures" (ex: DuPont, Kellex, ALCOA, Harshaw et Mallinckrodt). Y ont également assisté des scientifiques du Projet Manhattan, des scientifiques des laboratoires associées à l’industrie (ex: Kettering Institute) et, placés bien en évidence, trois des principaux chercheurs dentaires de l’époque - David Ast, B.S. Bibby, et S.B. Finn. À peine un an plus tard avait lieu la première expérience de fluoration. David Ast fut chargé de diriger l’une d’entre elle (Newburgh/Kingston, New York). Selon la transcription de la conférence, "des essais sont planifiés dans lesquels le fluorure sera injecté dans les réserves d’eau municipales. Les preuves semblent indiquer que les dents sont meilleures en présence de fluorure." (Voir la photocopie de la transcription)

À l’époque et pendant l’expérience de fluoration, l’intérêt du Projet Manhattan pour la fluoration était inconnu. Il ne fut découvert que quelque 50 ans plus tard. À la fin des années 1990s, David Ast a répondu à des questions sur sa participation à la conférence. Ast a affirmé ne pas être au courant et a nié le fait que son nom est clairement écrit dans le document montré plus bas (voir Griffiths & Bryson, 1997).

--------------------------------------------------------------------------------------------

15 janvier 1944

Objet: Conférence sur le métabolisme du fluorure du 6 janvier 1944

MEMO pour le Major H.L. Friedell, Bureau de l’ingénierie des É.-U., Knoxville, Tennessee

1. Les personnes suivantes ont assisté à la conférence mentionnée ci-haut. Les organisations auxquelles elles sont rattachés sont indiquées:

Harry C. Anderson

Université John Hopkins

Capt. John A. Anthes

Ingénieur U.S. Madison Square Area

Dr. W.D. Armstrong

Université du Minnesota

Dr. David B. Ast

Hygiène dentaire, État de New York

Dr. A.N. Benning

Du Pont de Nemours Co.

Lt. O.P. Bergelin

Wilmington Area

Dr. B.S. Bibby

École dentaire de Tufts

Capt. E.B. Brown

Ingénieur U.S., Madison Square Area

Fred A. Bryan

Université de Rochester

Herbert O. Calvery

FDA (Food and Drug Administration)

Graham Cook

Columbia Area

James E. Curran

Kellex Corporation

W.E. Crutchfield, Jr.

Merck & Company

Dr. A.G. Cranch

Union Carbide & Carbon Company

Dr. Peter P. Dale

Université de Rochester

Dr. H. Dean

Institut national de la santé

J.M.A. duBruyne

Bell Telephone

Dr. L.T. Fairhall

Institut national de la santé

Joseph T. Faust

Division de la sécurité du District

Dr. Chas. M. Fehr

Pennsylvannia Salt Company

Capt. J.L. Ferry

Ingénieur U.S., Manhattan District

S.B. Finn

Département de la santé de New York

Robert D. Fowler

Columbia Area

Dr. Francis C. Frary

Aluminum Company of America

Frank J. Giaccio

Kellex Corporation

Elroy M. Gladrow

Iowa State College

L.L. Hedgepeth

Pennsylvania Salt Company

Dr. Francis F. Heyroth

Laboratoire Kettering

Dr. Harold C. Hodge

Université de Rochester

Dr. Edward J. Largent

Laboratoire Kettering

H.B. McCauley

Ingénieur U.S., Rochester Area

T.J. McKinzie

Kellex Corporation

Dr. Paul A. Neal

Institut national de la santé

Dr. J.J. Nickson

Université de Chicago

John J. Prendergast

Chrysler Corporation

Dr. R. Rosen

Kellex Corporation

Dr. H.H. Schrenk

Bureau des mines

S.C. Schuman

Kellex Corporation

Dr. J.H. Sterner

Tennessee Eastman

S. Warren Stetler

District Safety Section

Dr. H.E. Stokinger

Université de Rochester

George M. Suter

Université de Rochester

Dr. C.F. Swinehart

Harshaw Chemical Company

Ann T. Tarbell

Université de Rochester

Harold E. Thayer

Mallinckrodt Electrochemical Co.

John Turkevice

Université de Princeton

Robert A.N. Turner, Jr.

Du Pont de Nemours Co.

Les Van Orden

Kellex Corporation

Dr. Carl Vogtlin

Université de Rochester

Col. S.L. Warren

Ingénieur U.S., Manhattan District

Carrol S. Weil

Université de Rochester

Richard S. Weiss

Mallinckrodt Electrochemical Co.