manniere

   Accueil

 


 

La Fondation américaine des maladies du rein admet que les personnes atteintes aux reins doivent être informées des risques liés à l'ingestion de fluor

 

Adaptation française: Action Fluor Québec 


FAN - 3 juin 2008
- Aujourd'hui, le Centre Lillie, un centre de formation sur la santé publique basé en Georgie, nous a envoyé un communiqué de presse concernant la NKF, la Fondation américaine des maladies du rein qui, sans faire de bruit, vient d'atténuer son appui à la fluoration de l'eau et recommande désormais que les personnes atteintes aux reins soient informés des risques liés à l'ingestion de fluorure. Cependant, Dan Stockin souligne que la NKF a adopté cette nouvelle position en marchant sur la pointe des pieds -probablement sous la pression exercée par le CDC, qui finance largement la Fondation (voir l'énoncé de presse ci-bas).

Vidéo -  Fluor : Les risques pour les personnes atteintes aux reins: Cliquez ici.

Mise à jour: En date du 10 juillet 2008, l'Association dentaire américaine a retiré la Fondation américaine des maladies du rein de la liste des organisations qui appuient la fluoration de l'eau.

______________________________________________


Communiqué de presse du Centre LILLIE --- Pour diffusion immédiate ---
Contact: Daniel G. Stockin, MPH at 706-669-0786 ou: stockin2@yahoo.com
 
La Fondation américaine des maladies du rein admet que:
 Les personnes atteintes aux reins doivent être informées des risques encouru en cas d'ingestion de fluorure ou d'eau fluorée

 
Ellijay, GA: 3 juin 2008 - Un nouveau document exposant la position de la Fondation américaine des maladies du rein (NFK) conclut que les personnes atteintes de maladie chronique du rein devraient être informées des risques encourus en cas d'exposition au fluorure. Le document reconnaît qu'il existe des lacunes importantes dans la recherche relative à l'impact du fluorure sur les reins. Ceci donne de nouvelles munitions au nombre grandissant de collectivités, professionnels de la santé, agences de l'eau et citoyens qui remettent en question les déclaration des gouvernements et des industriels, selon lesquelles la fluoration aurait été démontrée sécuritaire.
 
Cet énoncé vient contredire formellement la position antérieure de la NKF sur la fluoration de l'eau, puisqu'elle recommande désormais sur son site web que les personnes atteintes aux reins soient avisées des risques encourus.
 
Les défenseur d'une eau sans fluor croient que cet aveu est un pas dans la bonne direction, mais ils expliquent que le document ne va pas assez loin et qu'il ne rejoint pas les millions de personnes malades- ce qui pourrait s'expliquer par un conflit d'intérêt au sein de la NKF, puisque cette dernière est en partie financée par le Centre de contrôle des maladies (Centers for Disease Control -CDC), la principale organisation fédérale américaine activement engagée dans la promotion de la fluoration de l'eau.
 
Autour du 15 avril, la NKF a bien émis un communiqué de presse, mais n'a ajouté dans son site web aucun hyperlien vers cette nouvelle information, qu'il n'est possible de retrouver qu'en effectuant une recherche en écrivant le mot ''fluorure''.
 
Daniel Stockin, un professionnel de la santé publique qui travaille au Centre Lillie Inc (une organisation de formation en santé publique basée en Georgie, E.-U.), travaille pour mettre fin à la fluoration. Il fait remarquer que:

"Si vous lisez l'énoncé, il apparaît que la Fondation du rein veut le beurre et l'argent du beurre. La Fondation ne semble pas se rendre compte qu'elle pourrait être poursuivie par les milliers de malades du rein et de médecins après avoir fait des déclaration fausses et négligentes et parce qu'elle n'a pas prévenu les personnes malades. Elle ne semble pas vouloir contredire le CDC, l'un de financiers de la Fondation. Donc, la Fondation présente une partie de l'information sur la toxicité du fluorure, mais de manière incomplète et elle la publie dans une page web difficile à retrouver. Les avocats et les défenseurs d'une eau sans fluor se feront une fête d'examiner les énoncés contradictoires dans le document."
 
Les défenseurs d'une eau sans fluor apprécient le fait que le nouveau document critique les organisations telles que l'Association dentaire américaine (ADA), qui listent la NKF comme organisation qui appuie, endosse et reconnaît les avantage de la fluoration pour la santé publique. En caractères gras, le document de la NFK énonce"La NKF n'a aucune position concernant le niveau optimal de la fluoration de l'eau." Apparemment, cet énoncé nous indique que l'Association dentaire américaine devrait enlever la Fondation américaine des maladies des reins de la liste des organisations qui reconnaissent les avantages de la fluoration et qui sont listées sur le site web de l'ADA : http://www.ada.org/public/topics/fluoride/facts/compendium.asp.

(Note d'AFQ: En date du 10 juillet 2008, l'Association dentaire américaine a retiré la Fondation américaine des maladies du rein de la liste des organisations qui appuient la fluoration de l'eau.)
 
La fluoration de l'eau est reconnue potentiellement néfaste pour les malades utilisant des appareils de dialyse. En fait, le document de la NKF présente des cas de patients dialisés qui sont morts ou qui ont été empoisonnés au fluorure lorsque le système de filtration de leur appareil a fait défaut, permettant au fluorure d'entrer dans leur corps.
 
Stockin explique que "Le fluorure doit être retiré de l'eau de dialyse, mais les personnes avec des pierres aux reins, des transplantations ou des problèmes aux reins en ingèrent via l'eau potable, les aliments, les médicament, et les autres sources, sans que personne ne sache quelle est la dose totale de fluorure. Il semble qu'on ne nous dise pas toute la vérité au sujet de ce scandale qu'est devenu la fluoration".
 
"Les reins sont exposés à des doses significatives de fluorure toxique, que ceux-ci essaient d'éliminer du corps", ajoute-t-il. "Combien de patients atteints d'une maladie du rein auraient pu éviter la dialyse - ou peut-être même la mort suite à une exposition chronique au fluorure, en raison de leur maladie ?- et s'ils avaient reçu toute l'information sur la toxicité du fluor ?"
 
L'énoncé révisé sur le fluorure de la Fondation américaine des maladies du reins peut être lu ici: http://www.kidney.org/atoz/pdf/Fluoride_Intake_in_CKD.pdf 

Ici la lettre d'avocat envoyée à la NKF, qui a initié le ré-examen de sa position sur la fluoration: http://www.fluoridealert.org/NKF_letter01.pdf