banniere

   Accueil

 


                     

 

 

 

 

Le fluorure s'accumule dans le corps humain

De 50 à 90 % du fluorure ingéré reste dans l'organisme

 

À répétition, les promoteurs de la fluoration, incluant des soi-disant 'experts', n'hésitent pas à affirmer que le fluorure ajouté à l'eau potable ne s'accumule aucunement dans l'organisme.  Selon leur logique tordue, il n'y a aucun problème à déverser dans l'eau potable des tonnes de fluorure artificiel, une substance plus toxique que le mercure et à peine moins que l'arsenic. La dilution de cette matière dangereuse dans l'eau potable ne la rend pas moins toxique ni moins polluante.

Littéralement, des tonnes de fluorure sont déversées et ce sans aucun contrôle. Par exemple, la ville de Toronto à elle seule déverse environ 1000 tonnes de fluorure toxique annuellement dans les Grands Lacs et le St-Laurent! Tout ça, pour 'prévenir la carie dentaire'.

Toujours selon le discours des promoteurs de la fluoration, ''la concentration de fluorure optimale pour la santé de 0,7 ppm'' est trop petite pour être nuisible. Nous savons que le concept de « concentration optimale » est ici trompeur car il évite de mentionner que c’est la dose totale et l'accumulation à long terme qui importent et non pas la concentration. 

De nombreuses personnes peuvent boire de grandes quantité d’eau (les sportifs, les travailleurs de la construction, les diabétiques, les militaires, etc.) ce qui peut même multiplier la dose ingérée de jusqu'à un facteur 10! Le concept d’une dose unique de fluorure pour toute la population va à l’encontre des normes modernes en pharmacologie et toxicologie. À part le fluorure, aucun autre médicament n’est prescrit à toute une population, sans mise en garde et sans tenir compte de la dose totale ingérée, cela sans aucun contrôle ni suivi. 

De plus, il est maintenant bien établi par la science qu'environ 50% du fluorure ingéré s'accumule dans le corps humain, année après année. Chez les enfants et les individus malades des reins, l'accumulation peut atteindre les 90%! Les promoteurs de la fluoruration évitent de discuter de ce point et iront même jusqu'à en nier la réalité, car il met en lumière un autre désavantage évident de la fluoration. 

 

Le fluorure s'accumule dans le corps humain

De 50 à 90 % du fluorure ingérée reste dans l'organisme

Action Fluor Québec

     

Chez les adultes sains , les reins parviennent à excréter environ 50% de la dose ingérée de fluorure.
Par contre, les adultes avec une faiblesse aux reins arrivent à excréter aussi peu que 10 à 20% de la dose ingérée, ce qui augmente la charge de fluorure et rend l'individu plus susceptible à un empoisonnement au fluorure.  Voir: Risque accru pour les malades du rein: http://www.fluoridealert.org/health/kidney/index.html#susc

Vous pouvez lire ici quelques extraits tirés d'études et documents publiés qui confirment qu'en moyenne de 50% à 90% du fluorure ingéré s'accumule dans le corps humain, durant toute la vie, dans les os, les dents, dans le cerveau et autres tissus mous.

 

1.  50 à 90 % du fluorure ingéré s'accumule dans le corps humain - Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA)

''Le fluorure n'est pas essentiel à la croissance ou au développement humain (...) Le fluorure ingéré est en partie retenu dans les os et en partie excrété, principalement via les reins. Chez les jeunes enfants, la rétention dans les os peut atteindre jusqu'à 90% de la dose absorbée, alors que chez les adultes elle est de 50% ou moins. Le fluorure est aussi incorporé dans l'émail dentaire durant la formation des dents.''

Texte d'origine:

''Fluoride is not essential for human growth and development (...) Fluoride content of the body is not under physiological control. Absorbed fluoride is partly retained in bone and partly excreted, predominantly via the kidney. In infants retention in bone can be as high as 90% of the absorbed amount, whereas in adults retention is 50% or less. Fluoride is also incorporated into dental enamel during tooth formation.''

Source: European Food safety authority, Opinion of the Scientific Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies on a request from the Commission related to the Tolerable Upper Intake Level of Fluoride, (Request N° EFSA-Q-2003-018), (adopted on 22 February 2005), The EFSA Journal (2005) 192, 1-65


2.  Accumulation de 20 % (personne en très bonne santé) à 65% (malade du rein)  - Institut national de santé publique, Pays-Bas

"Les personnes atteintes d'insuffisance rénale chronique sont un groupe à risque de fluorose squelettique, en raison de la rétention accrue de fluorure après l'ingestion. Selon les résultats d'une étude, dans laquelle la différence de rétention entre les patients néphrétiques et des individus sains a été quantifiée (rétention moyenne: 65% et 20%, respectivement), l'ingestion quotidienne d'environ 1.5 mg semble être l'apport maximal acceptable pour les patients néphrétiques. Considérant les limites de cette étude comparative et les différences individuelles de rétention et de sensibilité, cette valeur doit être considérée à titre indicatif."

Texte d'origine:

''Persons with chronic renal failures constitute a possible group at-risk with respect to the occurrence of skeletal fluorosis, because of an increased fluoride retention after oral intake. Based on the results of one study, in which the difference in retention between nephritic patients and healthy persons was quantified (average retention: 65% and 20%, respectively), a total daily intake of about 1.5 mg appears to be the maximum acceptable intake for nephritic patients. In view of the limitations of this comparative study and of the individual differences in retention and sensitivity, this figure must only be regarded as an indication."

SOURCE: National Institute for Public Health and Environmental Protection. (1989). Integrated criteria document fluorides. Report No 758474010. The Netherlands.

 

3.  Accumulation d'environ 50% dans le corps humain (50% récupéré dans l'urine) - Clinical Pharmacology


''Les doses de fluorure (F) recommandées dans la littérature pour la prévention de la carie dentaire et pour le traitement de l'ostéoporose varient. Ceci s'explique en partie par le manque de connaissances sur la pharmacocinétique du F. Dans cette étude, plusieurs doses orales, unique et multiples, de F ont été données à huit volontaires, dont l'ingestion de F a été strictement contrôlé dans le régime alimentaire. Les concentrations résultantes de F dans le plasma, la salive parotide et dans l'urine ont été mesurées. Les données du plasma suivent un modèle ouvert à deux compartiments avec la demie vie de la pente variant de 2 à 9 h. La clairance du plasma est de 0.15+/-0.02 (SD) l/kg/h. Les données de la dose la plus élevée (10 mg) suivent les modèles à deux et à trois compartiments et il n'y a pas de différence significative entre eux. les doses multiples de F de 3.0 ou 4.5 mg ont mené à des concentrations stables de 54 à 145 ng/ml. Près de 50 % de la dose donnée a été récupérée dans l'urine, ce qui indique une accumulation considérable dans le corps. Le rapport des concentrations de F salive/plasma est de 0.64, avec un coefficient de variation de 5%.''

Texte d'origine:

''The doses of fluoride (F) recommended in the literature for caries prevention and for the treatment of osteoporosis vary. This partly reflects inadequate knowledge of F pharmacokinetics. In the present study various single and multiple oral doses of F were given to eight volunteers, who had a strictly controlled F intake in the diet. The resulting plasma and parotid saliva concentrations as well as urinary output of F were measured. The plasma data fitted a two-compartment open model with a beta-slope half-life ranging between 2 and 9 h. Plasma clearance was 0.15+/-0.02 (SD) liter/kg/h. Data from the highest dose (10 mg) were fitted to both two- and three-compartment models, and there was no significant difference between them. Multiple doses of F 3.0 Or 4.5 mg yielded steady state concentrations ranging from 54 to 145 ng/ml. About 50 per cent of the given dose was recovered in the urine, which is indicative of considerable accumulation in the body. The saliva F/plasma F concentration ratio was 0.64 with a coefficient of variation of 5%.''

Source: Pharmacocinétique du fluorure après des doses orale unique et multiples. 1: Eur J Clin Pharmacol. 1977 Dec 2;12(4):311-7. Ekstrand J, Alvan G, Boreus LO, Norlin A.PMID: 590317 [PubMed - indexed for MEDLINE]

 

4.  Accumulation de 50% et plus dans les os adultes - American Medical Association

''L'édition du 12 août 1992 du périodique de l'American Medical Association, sur la fracture de la hanche au Utah montre que le taux de fracture de la hanche a doublé chez les femmes de 75 ans (figure 1) lorsqu'elles boivent de l'eau fluorée du robinet pendant 20 ans, avant la ménopause et lorsque le renouvellement des cellules osseuses permet encore la déposition rapide du fluorure fragilisant dans les nouveaux os. Chez les hommes, l'augmentation de la fracture de la hanche est de 41% (figure 2). Ces données sont le résultat de l'accumulation de 50% de fluorure dans les os adultes. On peut imaginer quels auraient été les résultats si ces femmes avaient ingéré de l'eau fluorée depuis l'enfance, alors que l'accumulation atteint les 87% !''

Source: American Medical Association, édition du 12 août 1992, rapporté par Maureen Jones, Safe Drinking Water, 1205 Sierra Ave. San Jose, CA, USA 95126 408-297-8487 

 

5.  Accumulation de 50% et plus dans les tissus calcifiés - Monographie de Oral Science

''Effets de la fluoration de l'eau sur les individus atteints des reins

(...) Les tissus calcifiés du corps humain emmagasinent 99% de la charge de fluorure, dont la plus grande partie n'est pas échangeable. L'absorption du fluorure est rapide et considérable, avec près de 50% du fluorure ingéré s'associant aux tissus calcifiés en moins de 24 heures, le reste étant excrété dans l'urine. Chez les bébés et les jeunes enfants, la quantité de fluorure retenue dans les tissus calcifiés est supérieur à 50% de la dose journalière ingérée. La clairance rénale du fluorure est élevée, d'environ 30–40 ml/min chez les adultes sains [7].''

Texte d'origine:

''Effects of fluoridation of community water supplies for people with chronic kidney disease

(...) The calcified tissues in the human body contain 99% of the body burden of fluoride and most of this is non-exchangeable. Absorption of fluoride is rapid and extensive, with about 50% of the absorbed fluoride becoming associated with calcified tissues within 24 h and the remainder being excreted in the urine. In infants and young children, the amount of fluoride retained in calcified tissues is >50% of the ingested daily amount. The renal clearance of fluoride is high, around 30–40 ml/min in healthy adults [7].''

Source:  Whitford GM. The metabolism and toxicity of fluoride. Monogr Oral Sci 1996; 16: 1–153

 

6.  Accumulation de 50 à 86 % de fluorure - Advancements in Dental Research

''Chez les adultes sains, les reins sont en mesure d'excréter environ 50% de la dose ingérée de fluorure. Par contre, chez les adultes malades des reins les reins peuvent excréter aussi peu que 10 à 20% et les jeunes enfants aussi peu que 15% de la dose ingérée - augmentant ainsi la charge corporelle de fluorure, tout comme la susceptibilité d'empoisonnement au fluorure (ex: l'ostéodystrophie rénale).

“Globalement, une moyenne de 86.6% de la dose a été retenue par les jeunes enfants, ce qui est environ 50% supérieur à ce quoi on s'attend chez les adultes… la pharmacocinétique du fluorure chez les jeunes enfants révèle une trame entièrement différente de celle retrouvée chez les adultes.”''

Texte d'origine:

''In healthy adults, the kidneys are able to excrete approximately 50% of an ingested dose of fluoride. However, in adults with kidney disease the kidneys may excrete as little as 10 to 20% and young children may only excrete 15% of an ingested dose - thus increasing the body burden of fluoride and increasing an individual's susceptibility to fluoride poisoning (e.g. renal osteodystrophy).

“Overall, an average of 86.6% of the dose was retained by the infants, which is about 50% higher than would be expected for adults…the pharmacokinetics of fluoride in infants reveal(s) a completely different pattern compared to what has been found in adults.”''

Source: Whitford GM 1994 Intake and Metabolism of Fluoride. Adv Dent Res 8(1): 5-14.  Voir: http://www.waterloowatch.com/Index_files%5CFluoride%20and%20Kidneys.pdf

6.  De 20 à 50 % d'accumulation dans le squelette - American Dental Association

"La déposition du fluorure dans le squelette est un processus continu dans lequel une part considérable du fluorure ingéré, peut-être de 25 à 50%, se dépose dans le squelette."

Texte d'origine:

 "Skeletal deposition of fluoride is a continuing process in which a considerable portion of the ingested fluoride, perhaps 25 to 50%, is deposited in the skeleton."

Source:  H.C. Hodge, Journal of the American Dental Association, March 1956

 

7.  Environ 50% d'accumulation dans les os et tissus mous - Dr. Gene Miller, International Society for Fluoride Research

''Question: Où s'en va le fluorure?
  Réponse: Typiquement, 50% du fluorure est excrété dans l'urine, moins de 50% (s'accumule) dans les os, le reste s'accumule dans les tissus mous. En vieillissant, l'effets sur les os est plus important, à cause de l'exposition totale.''

Source: Présentation du Dr Gene Miller, International Society for Fluoride Research, 12 octobre 2000, http://www.xmission.com/~kaa/fluoridation/F-Miller.html

 

8.  Accumulation de 60% de plus de fluorure chez les malades du rein

 ''(...) les malades des reins retiennent jusqu'à 60% plus de fluorure que les personnes en santé."

Texte d'origine:

 ''(...) kidney patients retain as much as 60% more fluoride than do persons in normal health."

Source: Waldbott GL, et al. (1978). Fluoridation: The Great Dilemma. Coronado Press, Inc., Lawrence, Kansas. pp. 155-156.

 

9.  Accumulation de 50 à 85% de fluorure  - Calgary Herald

''Pour compliquer les choses, les reins des bébés, qui ne sont pas encore bien développés, rejettent environ  14% du fluorure et les adultes 50% jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 50 ans ou qu'ils soient atteint d'une maladie du rein ou d'un problème de diabète.''

Texte d'origine:

''To make it even worse babies kidney not fully developed only reject about 14% of fluoride and adults 50% until we become senior at 50 or have kidney disease or diabetic problems.''

Source: Calgary herald: 
http://www.calgaryherald.com/health/Dentists+back+fluoride+Calgary+water/1429954/story.html