banniere

   Accueil

 

 

 

 

 

 

 

Chloramine + Tuyauterie en plomb + Fluorure = Eau potable contaminée!

 

'' Le défi est de taille: il existe des dizaines de milliers de conduits de branchement dans les réseaux d'aqueduc (...). Ajoutez à ces conduits les soudures à base de plomb joignant ces dernières, les robinets plaqués au laiton et au chrome, les accessoires de plomberie, et les risques de contamination de l'eau potable par des fuites de plomb sont multipliés d'autant. ''

 

Chloramine + Tuyauterie en plomb + Fluorure = Eau potable contaminée

Par Lisa Frack

13  juillet 2009

Par Olga Naidenko, Scientifique senior de EWG

Le scandale de la contamination de l'eau potable au plomb à Washington, D.C. -- et le produit chimique de désinfection qui en est responsable, la chloramine -- constitue un exemple éloquent qui montre à quel point les choses peuvent mal tourner lorsque l'ont tente de résoudre les problèmes de qualité de l'eau en les prenant chacun isolément.

Plus tôt cette année, les scientifiques de l'Institut polytechnique de l'Université de la Virginie (Virginia Tech) ont trouvé des niveaux scandaleusement élevés de plomb dans le sang des jeunes enfants deWashington, D.C. Les enfants ont été testés entre 2001 et 2004, lorsque l'eau du District de Columbia était contaminée par la tuyauterie vieillissante contenant du plomb.

Malheureusement, cette situation n'est pas unique: des résultats similaires avaient été rapportés à Greenville en Caroline du Nord, par des scientifiques de l'Université de Duke.

Les chloramines et la tuyauterie en plomb: un mélange à éviter

En Amérique, les services de traitement d'eau potable sont de plus en plus enclins à opter pour les chloramines, un mélange de chlore et d'ammoniac, pour le traitement de désinfection de l'eau potable. Les chloramines sont censées être "plus sécuritaires" que le chlore pour la désinfection parce qu'elles réduisent la formation des sous-produits toxiques de la chloration. Une étude de 2005 menée par l'American Water Works Association a trouvé que près du tiers des services publics en font maintenant usage.

Puisque les sous-produits de la désinfection de l'eau sont associés à un risque accru de cancer et à de troubles de développement du foetus, en réduire la quantité dans l'eau est une bonne chose. Néanmoins, les chloramines augmentent drastiquement les fuites de plomb dans l'eau lorsque la tuyauterie en contient. Le défi est de taille: il existe des dizaines de milliers de conduits de branchement dans les réseaux d'aqueduc administrés par l'autorité des réseaux d'aqueduc et d'égout de Washington DC (DC Water and Sewer Authority). Ajoutez à ces conduits les soudures à base de plomb joignant ces dernières, les robinets plaqués au laiton et au chrome, les accessoires de plomberie, et les risques de contamination de l'eau potable par des fuites de plomb sont multipliés d'autant. 

Nous sommes tous d'accord. La désinfections de l'eau est une nécessité sanitaire. Cependant, nous devons considérer avec attention tous les impact pouvant résulter de l'ajout d'un quelconque produit chimique, et cela en tenant compte des réseaux d'aqueduc actuels, et non pas en considérant des conditions théoriques nébuleuses. Tel que l'expliquent les chercheurs de l'Université de Duke, les fuites de plomb causées par les chloramines peuvent être minimisées par l'ajout d'agents anti-corrosion durant le traitement de l'eau. La santé du public est-elle suffisamment protégée? Nous ne le savons pas vraiment! Prises isolément, les chloramines ont été associées à des troubles respiratoires sévères et à des irritations de la peau en raison de la toxicité du produit. Globalement et en dépit de la recherche actuelle, la chimie des traitements de l'eau comporte des inconnus mal compris par les scientifiques; la qualité des résultats du traitement varie selon des interactions chimiques particulières à chaque traitement et chaque réseau de distribution.

Et maintenant ajoutons à tout cela le fluorure

En plus des produits chimiques de désinfection, d'autres additifs sont couramment ajoutés pour être mélangés avec l'eau potable avant qu'elle ne quitte l'usine de traitement. L'un d'eux, le fluorure, est possiblement le plus connu. Les deux tiers des municipalité américaines ajoutent artificiellement du fluorure dans l'eau dans le but de prévenir la carie dentaire. Or, les additifs de fluorure injectés à l'eau potable diffèrent de ceux contenus dans les dentifrices. En général, l'eau est fluorée soit avec de l'acide fluosilicique (AFS) soit avec l'un de ses sels, tel le fluosilicate de sodium, de la famille des fluosilicates. Par contre, le fluorure du dentifrice est généralement une forme simple de sel de fluorure de sodium (NaF).

C'est ainsi que les populations résidant là où il on utilise des tuyauteries de plomb ont toute une "surprise": les fluosilicates ont une affinité unique avec le plomb. En fait, le fluosilicate de plomb est l'une des formes de plomb les plus solubles. De plus, l'acide fluosilicique a été utilisé comme solvant pour le plomb et les autres métaux lourds dans la métallurgie. Dans les applications industrielles, les ingénieurs chimiques utilisent cet acide pour déloger le plomb de la surface des pièces mécaniques en laiton et plomb.

Les recherches ont montré ce qui se produit lorsque l'on mélange le tout. Que se passe-t-il lorsque les fluosilicates ajoutés à l'eau circulent dans des tuyaux et accessoires contenant du plomb? Il n'est pas surprenant de constater que les fluosilicates délogent des quantités élevées de plomb soluble venant de pièces métalliques en laiton et en plomb (des chercheurs de l'Environmental Quality Institute de l'Université de la Caroline du Nord-Asheville ont justement fait cette expérience).

Dans une étude publiée dans le périodique scientifique Neurotoxicology, les scientifiques ont trouvé que le mélange de deux produits chimiques: un désinfectant (du chlore ou des chloramines) avec du fluorure (acide fluosilicique) a résulté en un produit de puissance radicalement plus élevée, faisant fuir ainsi des quantités extrêmement élevées de plomb.

Où s'en va ce plomb? Dans l'eau potable que nous buvons tous et qui pénètre ainsi directement dans notre corps, provoquant des troubles de reproduction, empoisonnant notre coeur, nos reins et notre sang, et causant ainsi des dommages neurologiques irréversibles.

Les chercheurs de la Caroline du Nord en ont conclu que le fluorure soi-disant 'inoffensif et bénéfique' ajouté à l'eau potable peut éventuellement causer toute une série de sérieux problèmes de santé, particulièrement lorsque des chloramines entrent en contact avec des tuyaux contenant du plomb.

Mais avant tout, avons-nous réellement besoin de fluorure dans l'eau potable?

La mixture de chloramines et de fluorure (fluosilicates) entraîne des fuites importantes de plomb dans l'eau potable. Nous ne pouvons nous passer de la désinfection de l'eau - tous sont d'accord sur ce point. Pour cette raison, le chlore et les chloramines ne vont pas disparaître subitement. D'un autre côté, nous pouvons parfaitement nous passer de fluorure, ou pour être plus précis de l'ajout de fluorure dans l'eau potable. 

Mais un instant! Le fluorure n'est-il pas le produit miracle qui améliore la santé dentaire?

En fait, oui et non. Une grande partie de la publicité d'aujourd'hui date des programmes de prévention de la carie des années 1950 et 1960, lorsque l'eau fluorée était vantée énergiquement. Nous savons désormais que les principaux avantages dentaires du fluorure sont topiques. Bref, il doit être appliqué directement sur la surface des dents, et il est inutile d'en avaler.

En fait, l'ingestion de fluorure cause la  fluorose dentaire et toute une série de troubles de santé, incluant les marbrures (taches), le fissurage et l'affaiblissement des dents. Ces risques sont particulièrement importants chez les enfants et les bébés. Aux États-Unis et de par le monde, près de 30 % des enfants buvant de l'eau fluorée souffrent de fluorose dentaire. En 2006, l'Association dentaire américaine (ADA) a émis une mise en garde (Interim Guidance on Fluoride Intake for Infants and Young Children). L'ADA recommande que les parents évitent l'eau fluorée pour les préparations pour bébé si l'eau de la municipalité est déjà fluorée. Les parents devraient considérer l'eau embouteillé sans fluor pour éviter les excès de fluorure.

Selon les recherches récentes, l'activité anti-carie du fluorure est due à un effet purement topique, ce qui va dans le sens de l'utilisation des dentifrices au fluorure. Les preuves existent à l'effet que les produits dentaires fluorés réduisent efficacement le taux de carie dentaire. En revanche, un corpus grandissant de données scientifiques révisées par les pairs  suggère que l'ingestion de fluorure (via l'eau fluorée) n'ajoute aucun bénéfice aux dentifrices fluorés, mais est un risque réel pour la santé.

Conclusion: Évitez d'évaluer les produits chimiques pris isolément

La leçon à retenir est claire: c'est un manque de jugement scientifique que de d'étudier un produit chimique pris tout seul (et qui sera ensuite ajouté à l'eau potable) , en se disant ensuite que ce produit se bénéfique en soi. La question à poser est: Quels sont les effets éventuels de ce produit chimique, étant donné la présence de tous les autres produits déjà présents dans l'eau ? Dans le cas du fluorure en présence de chloramines, le résultat au bout du tuyau (ou du robinet!) est un mélange potentiellement toxique de fluosilicates, de plomb et de résidus de produits désinfectants.

De nos jours, protéger ma famille exige que je doive acheter une filtre à eau en mesure d'enlever les métaux lourds et les sous-produits de la désinfections. Mais pour protéger une nation toute entière, nous devons sérieusement nous demander si les méthodes actuelles de traitement de l'eau sont conformes à l'analyse scientifique rigoureuse ou si ces méthodes doivent être ré-analisées afin de fournir une eau potable sécuritaire à tous les citoyens américains.

Pour en savoir plus sur les effets sur la santé du fluorure, lisez le rapport d'EWG: Les effets du fluorure sur la santé