Accueil

 


 

Ottawa ne protège pas assez contre les produits toxiques, selon le Sénat

Le comité sénatorial sur l'environnement reproche aux derniers gouvernements fédéraux de ne pas avoir assez protégé les Canadiens contre les substances chimiques toxiques, dont le mercure et les produits perfluorés
______________________________________________

 

Presse canadienne - 6 mars 2008 - Ottawa ne protège pas assez contre les produits toxiques, selon le Sénat

OTTAWA — Le comité sénatorial sur l'environnement reproche aux derniers gouvernements fédéraux de ne pas avoir assez protégé les Canadiens contre les substances chimiques toxiques dans les produits d'entretien ménager.

Le comité a étudié la protection du fédéral contre deux substances dangereuses, le mercure et les produits chimiques perfluorés, que l'on retrouve dans certains produits chimiques antitaches et antiadhésifs.

Il en a conclu qu'Ottawa n'a pas déployé assez d'efforts pour renforcer la Loi canadienne sur la protection de l'environnement afin de protéger les Canadiens contre les produits toxiques.

Dans sa vingtaine de recommandations, le comité suggère à Ottawa d'instaurer un programme national, dont les informations seraient rendues publiques, visant à surveiller la santé des Canadiens.

L'an dernier, des échantillons de sang de quatre politiciens fédéraux s'étant portés volontaires pour l'expérience contenaient des substances toxiques. L'ancienne ministre de l'Environnement Rona Ambrose, le ministre de la Santé, Tony Clement, le chef du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton, et le porte-parole libéral en matière d'environnement, John Godfrey, avaient tous dans leur sang un cocktail de produits dangereux.