Le débat du fluor
Adaptation française: Action Fluor Québec

ACCUEIL

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

HISTOIRE/
ENVIRONNEMENT

CENSURE

BENEFICES
Question 1
Question 2
Question 3
Question 4
Question 5
Question 6
Question 7
Question 8

ALTERNATIVES
Question 9
Question 10
Question 11
Question 12


SÛRETÉ
Question 13
Question 14

SURDOSE
Question 15
Question 16
Question 17

MALADIES
Question 18
Question 19
Question 20
Question 21
Question 22
Question 23
Question 24
Question 25
Question 26
Question 27
Question 28
Question 29
Question 30
Question 31
Question 32
Question 33

POLITIQUE PUBLIQUE
Question 34
Question 35
Question 36
Question 37
Question 38
Question 39
Question 40

EFFICACITÉ DES COÛTS
Question 41
Question 42
Question 43

CONCLUSION

 

BENEFICES

Question 3.

Y a-t-il une différence d’efficacité entre l’eau naturellement fluorée et l’eau artificiellement fluorée à un niveau optimal?

 

Réponse courte de l'ADA, tirée de Fluoridation Facts

Non. Les avantages dentaires de l'eau fluorée à concentration optimale sont les mêmes, peu importe la source de fluorure.

 

Réplique

Le fluorure, en tant que tel, n’est jamais ajouté à l’eau potable. Seul les silicofluorures (des déchets dangereux contaminés par des matières toxiques) sont utilisés dans la fluoration artificielle de l’eau. Les études ont démontré que les silicofluorures ne préviennent pas efficacement la carie dentaire, ils ne font que la retarder. (Voir le réplique de la Question 4).

Les silicofluorures ne sont jamais retrouvés dans la nature. Ils sont 85 fois plus toxiques que les fluorures naturels (ex: fluorure de calcium). Par conséquent, les effets sur le corps humain sont différents, tel que cela a été démontré dans une étude intitulée "Toxicité comparée des composés de fluorure." Lorsque cette étude a été complétée, voici ce que l'on y écrit: " ... ce qui signifie que ingestion quotidienne d’environ 40 mg/kg de fluor tiré du fluorure de sodium se compare à 3400 mg/kg de fluorure de calcium. Donc, en termes de concentration mortelle et de quantité de fluor nécessaire pour causer l’inhibition de la croissance, de grandes différences de toxicité ont été notées entre les divers composés de fluorure", (voir 3-1: Industrial and Engineering Chemistry. July 1934, page 797). Autrement dit, les déchets industriels (de fluorure de sodium) sont 85 fois plus toxiques que le fluorure de calcium naturel. Les deux contiennent du fluorure, mais ce sont des composés chimiques complètement différents. (Also see 3-2).

Le calcium est un antidote bien connu contre l'empoisonnement au fluorure. Lorsque l'antidote vient avec le poison, le poison est beaucoup moins toxique pour le corps. Les eaux douces auxquelles on ajoute du fluorure artificiel sont dépourvues de calcium, mais le calcium est présent dans la majorité des eaux contenant du fluorure naturel.

"L'affirmation selon laquelle la fluoration serait une 'expérience de la nature' n'est pas valide parce que les sels de fluorure ajoutés dans l'eau potable, le fluorure de sodium ou les silicofluorures, sont des produits industriels jamais présents naturellement dans l'eau ni dans les organismes vivants. De plus, leur toxicité est notoire, suffisamment pour en faire du poison à rat ou des insecticides. Par contre, le fluorure de calcium, le composé communément et naturellement retrouvé dans l'eau, n'est pas suffisamment toxique pour de telles utilisations." — Dr. C. G. Dobbs, (Ph.D., A.R.C.S.) Bangor, Wales, England.

Download
The Fluoride
Debate

as a .pdf

 

NOTICE

In accordance with Title 17 U.S.C., section 107, some material on this web site is provided without permission from the copyright owner, only for purposes of criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship and research under the "fair use" provisions of federal copyright laws. These materials may not be distributed further, except for "fair use" non-profit educational purposes, without permission of the copyright owner.


This site and accompanying book is published by
Health Way House | 403 Marcos St | San Marcos, CA 92069

First Edition
February 2001

This information provided on this site was compiled by
Anita Shattuck | Tel: 760-752-1621 | bakeranita@cox.net

This site and accompanying book was edited by
Edward Bennett

Site Builder: Michelle@Jabbocat Consulting