Le débat du fluor
Adaptation française: Action Fluor Québec

ACCUEIL

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

HISTOIRE/
ENVIRONNEMENT

CENSURE

BENEFICES
Question 1
Question 2
Question 3
Question 4
Question 5
Question 6
Question 7
Question 8

ALTERNATIVES
Question 9
Question 10
Question 11
Question 12


SÛRETÉ
Question 13
Question 14

SURDOSE
Question 15
Question 16
Question 17

MALADIES
Question 18
Question 19
Question 20
Question 21
Question 22
Question 23
Question 24
Question 25
Question 26
Question 27
Question 28
Question 29
Question 30
Question 31
Question 32
Question 33

POLITIQUE PUBLIQUE
Question 34
Question 35
Question 36
Question 37
Question 38
Question 39
Question 40

EFFICACITÉ DES COÛTS
Question 41
Question 42
Question 43

CONCLUSION

 

MALADIES

Question 19

Qu'est-ce que la fluorose dentaire?

 

Réponse courte de l'ADA, tirée de Fluoridation Facts

La fluorose dentaire est un changement dans l'apparence des dents, causée par l'ingestion d'une quantité plus grande de fluorure que la quantité optimale, durant la petite enfance lors de la formation de l'émail dentaire. Le risque de fluorose dentaire est grandement réduit par la surveillance étroite de l'utilisation des produits fluorés chez les jeunes enfants.

 

Réplique

En 1954, les promoteurs admettaient ouvertement que la fluorose dentaire résulte d'un empoisonnement léger au fluorure causé par l'ingestion excessive de fluorure. (Voir 19-1: "Metabolism of Fluoride in Man," from Industrial Medicine & Surgery, 23:431-2, Sept. 1954).

Ce n'est pas seulement un "effet cosmétique" — il s'agit en fait du premier signe de surdose de fluorure (empoisonnement) chez l'enfant. 66.4% des écoliers américains vivant dans une communauté fluorée à concentration dite "optimale" ont des dents avec des signes visibles et permanent de surdose au fluorure. La fluorose dentaire présente des points blancs, des taches et un émail crayeux et cassant. (K.E. Heller,et al, Journal of Public Health Dentistry, Vol. 57: No. 3, Summer 1997.)(Voir la section sur la Surdose).

"La fluorose — une condition anormale causée par l'ingestion excessive de fluor (comme à partir de l'eau fluorée) est caractérisée surtout par des taches sur les dents." (The American Heritage Stedman's Medical Dictionary, 1995).

On sait depuis 35 ans que chez les enfants afro-américains la prévalence de fluorose dentaire est deux fois supérieure à celle des enfants blancs, avec la tendance d'une sévérité supérieure. (Voir 19-2: "Health Effects of Ingested Fluoride" from National Academy Press, Washington, D.C.,1993. Voir aussi 19-3, 19-4 and 19-5: H.T. Dean's 1942 Classification and Criteria of dental fluorosis, "Dental Fluorosis — How it Happens," et des photos de dents affectées par la fluorose).

Le Dr. F. J. McClure du NIS (National Institutes of Health), affirme que "le premier symptôme du tort cause par le fluor chez un enfant est l'apparition d'un émail hypocalcifié, connu sous l'appellation de émail marbré."

La classification de la fluorose est basée sur les deux dents les plus affectées. Si ces dernières ne sont pas affectée pareillement, la classification donnée est celle de la dent la moins affectée. La dent la plus affectée n'est même pas notée. (Voir 19-6: "Oral Health of US Children," 1986-87 National Survey).

À Boston, 69% des enfants examinés et provenant de la banlieue avaient la fluorose dentaire. Ils étaient issus de la tranche socio-économique aisée. 39% de ces enfants avaient la fluorose modérée à sévère. (Voir 19-7: "Votre famille Family," Pediatric Dentistry, 20:4, 1998).

À Augusta (Georgie), 81% des enfants de 12 à 14 ans , "fluorée à niveau optimal (1 ppm)" avaient la fluorose dentaire. La fluorose modérée à sévère a été observée chez 14% de ceux-ci. ("Health Effects of Ingested Fluoride," National Academy Press, Washington, D.C., 1993, pp. 37, 44, 45.)

Une étude impliquant 708 enfants âgés entre 5 et 19 ans d'une ville fluorée (Asheville, Caroline du nord), a trouvée que 75% d'entre eux étaient atteints de fluorose. (Voir 19-10: "Pediatrics," from Pediatric Dentistry 17:19, Jan./Feb. 1995).

H. Trendley Dean, dentiste du Conseil de la recherche dentaire de l'ADA (American Dental Association) et expert en marbrure des dents de la santé publique, a énoncé: "Dès que l'on observe la fluorose légère, je ne peux recommander la fluoration." (Congressional Hearings (Delaney Committee) p.1652.) Dean est pourtant connu comme le "père de la fluoration."

Aujourd'hui, dans certaines zones, la fluorose dentaire a atteint des proportions épidémiques, et plusieurs enfants souffrent non seulement de fluorose légère, mais de fluorose modérée et sévère!

"En ce qui concerne les effets du fluorure à faible concentration (traces de fluorure), les opinions diffèrent, mais tous s'entendent sur le fait qu'il endommage les dents et que ces dommages sont sérieux, parfois bien pires que la pire carie négligée." (Dr. F. B. Exner, (M.D.) Fellow du American College Radiology, Seattle, Washington.)

"Je crois que ce que le fluorure fait, d'une certaine manière, c'est de retarder la carie, mais je crois aussi que les dommages sont bien plus importants que les bénéfices apparents. En fait, le fluorure rend les dents si cassantes et fragiles qu'il est difficile de les traiter, voire impossible." (Voir 10-9: Copy of Dentist's Letter from "The Town Without a Toothache," George W. Heard, 3/15/54).

"Dans plusieurs zones des États-Unis, l'eau est naturellement fluorée à 1 ppm. J'ai ma pratique dans l'une de ces zones. En 1937, après un déménagement de Michigan vers l'est du Nouveau Mexique, j'ai été impressionné par le nombre de jeunes gens attirants qui ont été défigurés par des dents affectées. À première vue, ces problèmes avaient l'apparence de cas de carie sévère. Auparavant, je n'avais jamais vu la fluorose dentaire. J'ai demandé à plusieurs parents de patients ce qui avait occasionné ces problèmes et la réponse était invariablement la même: ce sont les "dents du Texas"." (Dr. D. C. Badger, (M.D.) in American Journal of Diseases of Children, July 1949.)

Une étude récente menée en Europe a examiné les radiographies des enfants vivant avec et sans fluorose dentaire. La structure osseuse des enfants atteints de fluorose étaient différente de celle des enfants normaux. Les déviations les plus importantes ont été observées chez les jeunes enfants et chez les garçons. (Fluoride, Journal of the International Society for Fluoride Research, Jan. 1993, pp. 37-44.)

Download
The Fluoride
Debate

as a .pdf

 

NOTICE

In accordance with Title 17 U.S.C., section 107, some material on this web site is provided without permission from the copyright owner, only for purposes of criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship and research under the "fair use" provisions of federal copyright laws. These materials may not be distributed further, except for "fair use" non-profit educational purposes, without permission of the copyright owner.


This site and accompanying book is published by
Health Way House | 403 Marcos St | San Marcos, CA 92069

First Edition
February 2001

This information provided on this site was compiled by
Anita Shattuck | Tel: 760-752-1621 | bakeranita@cox.net

This site and accompanying book was edited by
Edward Bennett

Site Builder: Michelle@Jabbocat Consulting