Le débat du fluor
Adaptation française: Action Fluor Québec

ACCUEIL

TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

HISTOIRE/
ENVIRONNEMENT

CENSURE

BENEFICES
Question 1
Question 2
Question 3
Question 4
Question 5
Question 6
Question 7
Question 8

ALTERNATIVES
Question 9
Question 10
Question 11
Question 12


SÛRETÉ
Question 13
Question 14

SURDOSE
Question 15
Question 16
Question 17

MALADIES
Question 18
Question 19
Question 20
Question 21
Question 22
Question 23
Question 24
Question 25
Question 26
Question 27
Question 28
Question 29
Question 30
Question 31
Question 32
Question 33

POLITIQUE PUBLIQUE
Question 34
Question 35
Question 36
Question 37
Question 38
Question 39
Question 40

EFFICACITÉ DES COÛTS
Question 41
Question 42
Question 43

CONCLUSION

 

MALADIES

Question 32

L’ajout de fluorure affecte-t-il la qualité de l’eau potable?

 

Réponse courte de l'ADA, tirée de Fluoridation Facts

Il n’existe aucune donnée probante à l’effet que l’eau fluorée à concentration optimale affecte la qualité de l’eau. Toutes les eaux de surface et souterraine contiennent une certaine quantité de fluorure.

 

Réplique

En fait, "le fluorure" comme tel n’a jamais été ajouté à l’eau potable. Ce que l’on ajoute ce sont plutôt des silicofluorures. Le plus commun est l’acide fluosilicique.

"L’acide fluosilicique est le produit chimique le plus corrosif connu: il est dérivé des gaz toxiques produits durant la fabrication de l’acide phosphorique et des engrais phosphatés. Il contient du plomb, du mercure, de l’arsenic et des concentrations élevées de radionucléides; c’est aussi le produit chimique de fluoration le plus utilisé aux États-Unis. L’acide fluosilicique de qualité industrielle est un résidu toxique récupéré à même le dispositif antipollution des cheminées (à partir d’un "liqueur de lavage’’) industrielles. Le volume des contaminants présents est fortement influencé par la méthode de fabrication et par la qualité des matières premières utilisés." (Voir 32-1: "Water: A Toxic Dump?" par le journaliste George Glasser;Sarasota ECO Report, Vol. 4:12, Dec. 1994, Health Freedom News, July 1995).

"De chaque 6 800 gallons d’acide fluorosilicique (FSA), 5 800 gallons sont des polluants toxiques." (Voir 32-2: lettre de Gary Pittman, 11/18/98, page 4. Mr. Pittman était superviseur chez Occidental Chemical Corp.)

Dès que vous ajoutez l’une des formes de fluorure (un médicament qui devrait être prescrit) à l’eau potable, l’eau n’est plus pure, vous avez de l’eau médicamentée, une eau non sécuritaire pour plusieurs personnes. Tous les autres additifs sont utilisés pour traiter l’eau. Par contre, le fluorure est ajouté à l’eau pour traiter les gens. Comme nous l'avons déjà dit, de l’eau "déficiente en fluorure" ça n’existe pas. En 1979, la FDA (Food and Drug Administration) a ordonné d’enlever de tous les documents gouvernementaux les références au fluorure en tant que "élément nutritif essentiel" ou "nutriment essentiel probable". La FDA n’a jamais étudié, ni révisé, ni même homologué les gouttes ou comprimés de fluorure (de qualité pharmaceutique) pour s'assurer que ces produits soient sûr et efficaces. (Voir 13-2).

L’initiative pour une eau sécuritaire (Safe Drinking Water) a résolu que:

 "- Considérant que l’eau est un élément essentiel et que l’eau potable doit être sécuritaire pour tous; et

- Considérant que les divers individus sont sensibles et réagissent à des degrés variables, qu’ils boivent des quantités variables d’eau; et

- Considérant qu’il existe des méthodes alternatives de distribution d’une substance donnée; et

 etc. ...

Les réserves municipales d’eau potable ne peuvent être utilisées pour distribuer un produit, substance, dispositif, élément, médicament ou agent de prévention donnée, dont l’intention est d’affecter les fonctions physiques ou mentales de toute personne buvant de cette eau." (Voir 32-3 et 32-4: Safe Drinking Water Initiative).

Lorsque l’EPA était en train de réexaminer les normes permises de fluorure dans l’eau potable en 1985, les quelque 1500 scientifiques de l’EPA (EPA Headquarters Union of Scientists), ont mené un examen approfondi des avantages et désavantages de la fluoration. Leurs conclusions sont que: 

L’eau potable publique ne doit pas être utilisée "comme véhicule de distribution du fluorure, une substance toxique et inutile en prophylaxie (lorsque ingérée) ." (Voir 1-6: EPA statement dated May 1, 1999).

L’ADA amène le lecteur à croire que l'on se limite à "ajuster le contenu naturel de fluorure dans l’eau". Or, seul le fluorure de calcium est présent naturellement dans l'eau. Étrangement, seuls les fluorures chimiques (ex: les silicofluorures -des déchets industriels non traités), sont injectés dans l'eau pour la fluoration. (Voir la réponse à la question 1).

Il faut également considérer les impacts environnementaux des rejets d’eau fluorée. Cet aspect a constamment été ignoré. Par exemple, une étude sur les salmonidés menée dans la partie basse de la rivière Columbia entre 1982 et 1986 documente les effets dévastateurs des déversements de fluorure, et ce, à concentration égale ou inférieure aux effluents d’eau fluorée issus des systèmes d’aqueduc des villes fluorées. Cette étude n'est pas unique, plusieurs autres études similaires existent. ("Evidence for Fluoride Effects on Salmon Passage at John Day Dam, Columbia River", 1982-1986 by David M. Damkaer and Douglas B. Dey in North American Journal of Fisheries Management, 9:154-162, 1989.)

 

Download
The Fluoride
Debate

as a .pdf

 

NOTICE

In accordance with Title 17 U.S.C., section 107, some material on this web site is provided without permission from the copyright owner, only for purposes of criticism, comment, news reporting, teaching, scholarship and research under the "fair use" provisions of federal copyright laws. These materials may not be distributed further, except for "fair use" non-profit educational purposes, without permission of the copyright owner.


This site and accompanying book is published by
Health Way House | 403 Marcos St | San Marcos, CA 92069

First Edition
February 2001

This information provided on this site was compiled by
Anita Shattuck | Tel: 760-752-1621 | bakeranita@cox.net

This site and accompanying book was edited by
Edward Bennett

Site Builder: Michelle@Jabbocat Consulting