Protect Our Water Alliance

             Alliance pour la Protection de l'Eau

 

 

Cette pétition est une initiative de POWA, organisation indépendante basée au États-Unis qui regroupe des citoyens d'origines divers qui sont préoccupés par les impacts du fluor et des fluorures sur la santé environnementale. La campagne électronique de POWA a pour objectif de conscientiser, informer et inspirer les individus et organisations des États-Unis et d'ailleurs. Cette campagne remet en question la logique de la politique publique de la fluoration de l'eau. POWA dénonce également toute utilisation du fluor et des fluorures qui pourrait résulter en pollution environnementale et/ou en effets délétères sur la santé.  Pour de plus amples détails au sujet de l'initiative POWA, Cliquez ici.  Pour consulter la pétition originelle, Cliquez ici.  Adaptation française : Action Fluor Québec

 

Pétition présentée au Congrès des États-Unis : RÉ-EXAMEN de la FLUORATION

Nous, les signataires, nous joignons aux membres de la coalition des onze syndicats de l' EPA dans leur demande pour une action immédiate de la part du Congrès, afin d'imposer le moratoire national sur la fluoration de l'eau, en attendant qu'une enquête exhaustive de cette politique publique, qui affecte directement ou indirectement chaque résident des États-Unis, soit mandatée par le Congrès des États-Unis.

Des développements importants et récents ont changé à jamais la question relative à la fluoration de l'eau. Voici quelques-uns de ces changements :

  1. Une enquête sur la fluoration menée en 1998-2000 par le US  House Committee on Science qui met à jour des lacunes flagrantes dans les processus de test, approbation et réglementation des produits chimiques utilisés dans la fluoration1;
  2. La reconnaissance unanime de nouvelles études qui démontrent que l'effet protecteur du fluorure contre la carie dentaire est essentiellement topique, et non pas systémique2;
  3. Une augmentation dramatique de la prévalence et de la sévérité de la fluorose dentaire -- un signe clair et visible d'intoxication au fluorure chez les enfants -- qui résulte d'un apport excessif en fluorure, à partir de sources multiples3;
  4. Un faisceau sans cesse croissant d'études scientifiques révisées par les pairs, qui établie un lien entre l'apport de fluorure et divers effets délétères sur la santé, tels que fracture de la hanche, perturbation du système endocrinien, troubles du système nerveux central4; et, plus récemment, cancer des os chez les garçons. La couverture nationale récente d'une opération de camouflage, menée par le Dr. Chester Douglass de l'École de Médecine dentaire de l'Université Harvard, au sujet des liens existants entre le fluorure et le cancer, est particulièrement inquiétante. Douglass est actuellement sous enquête, à cause de ses actions qui constituent un cas probable de violation de l'éthique scientifique.5

De plus, des sources bien documentées 6 ont présenté de sérieuses allégations relativement aux décisions et méthodes utilisées pour instaurer, mettre en application et promouvoir la fluoration de l'eau en tant que mesure de santé publique aux États-Unis.  À la lumière de ces allégations, il est de plus en plus évident que cette politique publique massive et de longue date est née lors de circonstances douteuses qui vont à l'encontre de l'intégrité scientifique.

D'autres préoccupations, basées sur des documents issus du Congrès ainsi que sur un vaste faisceau d'études scientifiques internationales révisées par les pairs (citées ci-haut), on trait aux :

  • Doses cumulatives de fluorure en provenance de sources diverses, incluant les traitements et produits dentaires, les pesticides fluorés, la nourriture transformée et les boissons, les produits pharmaceutiques et les émissions industrielles;
  • Individus dont la santé est fragile ou souffrant d'hypersensibilité à l'eau fluorée;
  • Produits issus de déchets industriels qui sont utilisés en tant qu'agent pour la fluoration (principalement des silicofluorures), qui sont contaminés par des produits réputés cancérigènes et neurotoxiques, et qui n'ont pas été testés, ni approuvés par l'EPA ou la FDA pour leur sécurité ou efficacité; et
  • Effets environnementaux des fluorures, connus et inconnus.

Nous exhortons le Congrès à mener une enquête approfondie sur les enjeux cruciaux relatifs à la sécurité et aux impacts environnementaux que les tenants de la fluorations, incluant les agences gouvernementales, ont évité de considérer depuis de nombreuses années.7 Ce refus de discuter avec transparence des risques et bénéfices de la fluoration de l'eau constitue une violation flagrante des principes scientifiques et des idéaux américains fondamentaux de justice et intégrité. Sous assignation à comparaître devant une audience du Congrès, il est impératif de répondre dès maintenant à ces questions urgentes et légitimes qui concernent les effets des fluorure sur la santé et l'utilisation des silicofluorures.

Pour signer la pétition, Cliquez ici.

Envoyez la Pétition à quelqu'un  | Voyez les Signataires

 

Références

  1.  
    1. EPA response to the U.S. House Committee on Science, June 23, 1999: http://www.keepers-of-the-well.org/product_pdfs/EPA_response_6.99.pdf; full document: http://www.keepers-of-the-well.org/gov_resp_pdfs/EPAresponse1.pdf.
    2. FDA response to the U.S. House Committee on Science, December 21, 2000: http://www.keepers-of-the-well.org/product_pdfs/FDA_response_pt.pdf.
    3. NSF International response to the U.S. House Committee on Science, July 7, 2000: http://www.keepers-of-the-well.org/product_pdfs/NSF_response.pdf; full document: http://www.keepers-of-the-well.org/gov_resp_pdfs/NSF_response.pdf.
    4. OR: http://www.keepersofthewell.org/on_point.html and/or http://www.keepersofthewell.org/hearings-investigations.html.
  2.  
    1. Recommendations for Using Fluoride to Prevent and Control Dental Caries in the United States. Vol 50, No RR14;1;08/17/2001, p 4; http://www.cdc.gov/mmwr/PDF/RR/RR5014.pdf.
    2. Featherstone JD. The science and practice of caries prevention. J Am Dent Assoc. 2000 Jul;131(7): 887-99.
  3.  
    1. Heller KE, Eklund SA, Burt BA. Dental caries and dental fluorosis at varying water fluoride concentrations. J Public Health Dent. 1997 Summer; 57(3): 136-43. http://www.keepersofthewell.org/diligence_pdfs/Heller_and_Eklund.pdf.
    2. McDonagh MS, Whiting PF, Wilson PM, Sutton AJ, Chestnutt I, Cooper J, Misso K, Bradley M, Treasure E, Kleijnen J. Systematic review of water fluoridation. BMJ. 2000 Oct 7; 321(7265): 855-9.
    3. Levy SM, Kohout FJ, Kiritsy MC, Heilman JR, Wefel JS. Infants' fluoride ingestion from water, supplements and dentifrice. J Am Dent Assoc. 1995 Dec; 126(12): 1625-32.
    4. Kiritsy MC, Levy SM, Warren JJ, Guha-Chowdhury N, Heilman JR, Marshall T. Assessing fluoride concentrations of juices and juice-flavored drinks. J Am Dent Assoc. 1996 Jul; 127(7): 895-902.
  4.  
  5.  
    1. Environmental Working Group’s ethics complaint to NIEHS, June 27, 2005 http://www.ewg.org/issues_content/fluoride/20050627/pdf/ltr_strother_20050627.pdf.
    2. Wall Street Journal article, July 22, 2005 http://www.fluoridealert.org/news/2323.html
  6.  
    1. Bryson, Christopher (2004). The Fluoride Deception, Seven Stories Press.
    2. Marcus, William (1990). Memorandum from Dr. William Marcus, to Alan B. Hais, Acting Director Criteria & Standards Division ODW, US EPA. May 1, 1990.
  7.  
      Quelques exemples récents de ce refus :
    • En 2001, l'Association for Science in the Public Interest (ASIPI), qui n'a aucune positon vis-à-vis la fluoration, invitait des tenants ainsi que des critiques de la fluoration pour discuter des enjeux de l'heure. ASIPI n'a pu trouver un seul représentant pro-fluoration, du gouvernement ou d'ailleurs, qui soit prêt à venir parler en faveur de cette mesure dans le cadre d'un forum scientifique ouvert.
    • En 2001, l'American College of Toxicology tenta également d'organiser un forum sur la fluoration, mais n'a pu trouver une seule personne prête à défendre cette mesure.
    • Le 6 mai 2003, lors de la première rencontre-discussion sur la fluoration à être approuvée par le gouvernement depuis 1978, l'EPA invitait des tenant et des critiques de la fluoration à un forum scientifique (EPA Science Forum). Bien que l'EPA s'assura d'envoyer de nombreuses invitations officielles, écrites et téléphoniques, aux fonctionnaires de la santé et organisations gouvernementales sur une période de 6 semaines -- incluant au Centers for Disease Control, la principale agence gouvernementale à faire la promotion de la fluoration -- personne ne daigna se présenter pour défendre la cause de la fluoration.

 


Contactez POWA | Politique de respect de la vie privée