banniere

   Accueil

 

 

 

 

 

Position de l'AMDHQ sur la fluoration des eaux de consommation

 

Communiqué de presse de l'AMDHQ

Pour diffusion immédiate                                                          

Le 6 octobre 2005

Lettre à  l'éditeur

      L'Association de médecine dentaire holistique du Québec est totalement contre la fluoration des eaux potables.  Compliquée la controverse au sujet de la fluoration ?   Pas du tout.  En fait, c’est aussi simple que 1, 2, 3.

      1. Premièrement, le fluor prévient-il efficacement la carie dentaire s’il est avalé? 

      Non, il ne le fait pas.

       Après avoir clamé pendant 50 ans les effets systémiques du fluor, les partisans du fluor du Center for Disease Control reconnaissent aujourd’hui à contrecoeur que les seuls véritables effets du fluor au niveau dentaire proviennent d’un usage topique. La Canadian Consensus Conference de 1997 arrive à  cette même conclusion.

      Comme l’écran solaire, le fluor est un topique. Vous ne devez pas le boire!

      Lisez la mention d’un tube de dentifrice américain. Elle précise :  Ne pas avaler et si une quantité égale à  celle utilisée au brossage est avalée, contactez immédiatement un centre anti-poison ou un professionnel de la santé.

      2. Deuxièmement, le fluor est-il sécuritaire pour les bébés et les personnes handicapées? 

      Non, il ne l’est pas.

      Aucune organisation médicale ou dentaire ne recommande de supplément de fluor pour les jeunes enfants. Les recherches ont démontré que le lait maternel ne contient presque pas de fluor, et l’allaitement maternel est le meilleur aliment pour les bébés.

      Le fluor contenu dans l’eau potable est responsable d’un pourcentage élevé des cas de fluorose dentaire. En 1987, une étude du National Institute of Dental Research a trouvé que 66% des enfants qui habitaient les régions fluorées des États-unis avaient au moins une dent endommagée par la fluorose dentaire.

     Si le fluor n’est pas sécuritaire pour les bébés, est-ce possible que d’autres sous-groupes de la population soient plus vulnérables aux effets toxiques du fluor ? Certainement!

      Le U. S. Center for Disease Control Agency for Toxic Substances and Disease Registry mentionne que : Ces populations incluent les personnes âgées, les personnes qui ont une déficience en calcium, en magnésium et/ou en vitamine C, ainsi que les personnes ayant des problèmes cardiovasculaires ou rénaux.

      3. Troisièmement, l’ingestion de fluor dans le but de réduire la carie dentaire est-elle approuvée par la US FDA?  

      Non, elle ne l’est pas.

      La U.S. Food and Drug Administration n’a jamais approuvé l’ingestion de substances contenant du fluor dans le but de prévenir la carie dentaire. Déjà  en1975, la US FDA avait rejeté 35 nouvelles demandes d’approbation de vitamines et suppléments contenant du fluor, citant : Aucune évidence substantielle de l’efficacité prescrite ou décrite.

      C’est aussi simple que 1, 2, 3. 

      1) LE BIENFAIT DU FLUOR AU NIVEAU DENTAIRE, S’IL EN EST, SERAIT TOPIQUE ET NON SYSTÈMIQUE.

      2) IL N’EST PAS SÉCURITAIRE pour les bébés.

      3) IL N’EST PAS APPROUVÉ par la FDA.

      À notre avis, la fluoration est un programme de santé dentaire plus qu’imparfait dont on tente de cacher les méfaits par une vaste campagne de masquage. Le temps est venu pour nous de rejeter cette politique de santé publique déchue et adopter l’approche européenne : l’éducation en matière de santé dentaire et l’usage de scellants pour tous afin de prévenir la carie dentaire, sans la médication massive par l’eau potable. L’eau devrait être bonne à boire pour tous.

  Guy Duquet,

  Président,

  Association de médecine dentaire holistique du Québec,

  www.amdhq.qc.ca

  Téléphone:(514) 333-4020

 

Références

<1> Featherstone, J Journal of the American Dental Association 7/2000

<2> Morbidity and Mortality Weekly Report CDC on Fluoride August, 2001

<3> Levy SM et al Sources of fluoride intake in children. J Public Health Dent. 1995:55(1)39-52

<4> Heller, Eklund, Burt, Dental Caries and Dental Fluorosis at Varying Water Fluoride Concentrations Journal of Public Health Dentistry Vol. 57: No.3 July, 1997

<5> Agency for Toxic substances and Disease Registry (ATSDR) Toxicological Profile (TP 91/17)

<6> FDA Letter to congressman Ken Calvert www.keepers-of-the-well.org

<7> Drug Therapy New Drug Applications withdrawn for fluoride and vitamin combinations 1975