Accueil     

 

 

 

 

 

Pourquoi la fluoration de l’eau est illégale

 

 

 

Adaptation française: Action Fluor Québec

  Pourquoi la fluoration de l’eau est illégale

2 juin 2010
par Mike Adams, Source: NaturalNews.com

Natural News – Des municipalités de partout en Amérique du Nord injectent des produits chimiques de fluoration dans les réserves d’eau potable, forçant plus de 100 millions d’Américains à ingérer un produit chimique qui, selon eux, "prévient la carie dentaire"

Fait intéressant, selon la FDA (Food and Drugs Administration), les effets biologiques associés à la "prévention de la carie dentaire" sont une allégation médicale. Par conséquent, cette allégation identifie immédiatement et automatiquement le fluorure comme un "médicament", toujours selon les règlements en vigueur de la FDA.

Ceci signifie que des villes et municipalités de toute l’Amérique du Nord pratiquent la médicine sans permis, en injectant un médicament sous forme liquide (Note d’AFQ : l’acide fluosilicique est liquide) dans l’eau potable et ce, sans le consentement de ceux qui avalent le médicament.

Si un citoyen faisait une telle chose, il serait arrêté et jugé comme un terroristes (la contamination intentionnelle de l’eau potable est un acte de terrorisme) ou comme un criminel qui pratique la médecine illégalement. Pourquoi les villes et les municipalités peuvent-elles alors s’en tirer, lorsqu’elles commettent les mêmes crimes?

Les villes violent les lois fédérales, au vu de tous

Gardez à l’esprit qu’un médicament ne peut être légalement prescrit qu’après que l'on ait établi le diagnostic d’une condition médicale. Autrement dit, un médecin ne peut légalement vous prescrire un médicament sans, au préalable, vous avoir examiné et avoir déterminé que vous en avez besoin. Par opposition, on administre du fluorure à toute la population, peu importe si les gens en ont besoin ou non.

Cela signifie que les enfants et les adultes qui sont déjà fortement exposés au fluorure (ex : s’ils avalent du dentifrice ou boivent de l’eau embouteillée fluorée), peuvent dès lors ingérer une surdose de fluorure, en buvant de l’eau fluorée. Un excès de fluorure peut causer de sérieux problèmes de santé, comme des fractures osseuses et des taches foncées sur les dents (fluorose dentaire).

Mais ceci ne semble pas être une préoccupation pour les promoteurs de la fluoration – des individus qui croient qu’eux seuls ont le droit de pratiquer la médication de masse, sans permis, en injectant un médicament chimique non homologué dans l’eau potable, et sans la connaissance ni le consentement de ceux qui en boivent.

Ainsi, toutes les villes nord américaines actuellement impliquées dans la fluoration de l’eau commettent des infractions criminelles. De plus, selon les dispositions de la loi fédérale et des États, les décideurs en autorité qui approuvent la fluoration de l’eau sont des criminels, car ils enfreignent la loi fédérale, les règles sanitaires et les règlements de la FDA.

Que faire

Si vous apercevez l’une de ces personnes en autorité lors d’une réunion municipale, faites un acte d’arrestation citoyenne, sortez les menottes et contactez le sheriff local.

Vous pourriez également décider d’écrire une lettre percutante à la Direction de santé de votre État et envoyer une plainte à votre municipalité, en leur expliquant qu’ils "pratiquent la médecine sans permis" et qu’ils injectent dans l’eau potable un médicament non homologué.

S’ils persistent à dire que le fluorure n’est pas un médicament, dites-leur de lire la loi fédérale sur les aliments, drogues et cosmétiques (Federal Food, Drug, and Cosmetic Act  - FD&C Act). (http://www.fda.gov/regulatoryinform...)

Dans la loi, on énonce que:

Le terme "médicament" signifie... les articles (qui ne sont pas des aliments) utilisés pour affecter la structure ou la fonction corporelle de l’être humain ou de l’animal.

Bon, personnellement, je ne suis pas d’accord avec cette définition de "médicament", mais c’est celle utilisée par la FDA, et on y mentionne clairement que tout item destiné à "affecter la structure" du corps (qui a une incidence sur celui-ci) est un médicament.

Le fluorure est justement utilisé pour avoir une incidence sur la structure des dents. C’est la raison invoquée pour l’injecter dans l’eau potable. Donc, le fluorure est un médicament.

Poursuivons. Puisque c’est une médicament, il est ILLÉGAL d’en déverser dans les réserves d’eau potable, même si le fluorure était homologué par la FDA pour le traitement de la carie (ce qui n’est même pas le cas).

Conséquemment, tout employé municipal qui déverse ce médicament chimique (le fluorure) dans l’eau potable est coupable d’une infraction criminelle et devrait être immédiatement arrêté et poursuivi pour avoir contaminé l’eau potable et pour pratique illégale de la médecine.

Téléphonez à la police et dénoncez ces crimes. Il est temps de faire arrêter ces fluoreurs-terroristes qui sont en train de contaminer illégalement l’eau potable, avec un médicament illégal. Faites cesser cette folie qu’est la fluoration.

"C’est un scandale que de considérer l’eau potable comme un vecteur de médication. Le fluorure est un poison corrosif en mesure de produire de sérieux effets à long terme. Toute tentative d’utilisation de l’eau potable en ce sens est déplorable." - Dr. Charles Gordon Heyd, Ancien Président de l’Association médicale américaine.

Quelques ressoureces:
Fluorure Action Network
www.FluorureAlert.org

Citizens for Safe Drinking Water
www.NoFluorure.com

IAOMT
www.iaomt.org