Accueil

 


                     

 

 

 

 

 

Rapport de la Ville de Natick

La Ville de Natick s'est demandé si les bénéfices de la fluoration l'emportent sur les risques

 

___________________________________________________

La Ville de Natick devrait-elle fluorer artificiellement l'eau potable ?

Voilà la question posée par la Ville de Natick au Massachusetts en 1997.  Face à un grand nombre de données en apparence contradictoires et souvent issues des mêmes organisations médicales, la Ville ne s'est pas contenté d'acquiescer aux demandes répétées de celles-ci.  Elle a commandé à une équipe de scientifiques chevronnés et de haut calibre d'analyser les données et de faire des recommandations. Le texte qui suit présente ses conclusions et recommandations.  Le rapport complet de Natick, qui aborde un large éventail de questions est également disponible ici (en anglais):  

Téléchargez le rapport de la Ville de Natick sur la fluoration ( 91 pages): Rapport de Natick [400k .pdf]

___________________________________________________

"Conclusion: Le Comité en est arrivé à la conclusion ferme que les risques associés à la surexposition au fluorure l'emportent largement sur les bénéfices allégués de la fluoration de l'Eau."  -  Comité d'étude sur la fluoration de Natick

______________________________________________________________

 

 

 

Constats, conclusions et recommandations

par le 

Comité d'étude sur la fluoration de Natick

27 septembre 1997

 

Rapport présenté à la Ville de Natick et au Conseil des Élus
Préparé par le Comité d'étude sur la fluoration de Natick

13 E. Central Street
Natick, Massachusetts

par
Dr. B. J. Gallo, Chercheur en microbiologie, Groupe de recherche de l'Armée des États-Unis
J. Kupperschmidt, Chimiste environnemental
Dr. Norman R. Mancuso, ancien scientifique pour le Projet Apollo
A. Murray, ancien scientifique des Laboratoires de recherche de l'Armée des États-Unis à Natick
Dr. Strauss, Biologiste moléculaire

 


Introduction

Cet énoncé des Constats, conclusions et recommandations répond à la question suivante posée par le Conseil des Élus de la Ville de Natick:

En vous basant sur toute l'information fournie par les promoteurs et les opposants à la fluoration, croyez-vous que les effets secondaires potentiels associés à la fluoration de l'eau potable puissent l'emporter sur les bénéfices éventuels ?

 

Constats
Le Comité d'étude sur la fluoration de Natick a effectué une révision approfondie de la littérature scientifique et en est arrivé aux constats suivants relativement aux bénéfices et risques de la fluoration de l'eau:

    • Les études récentes qui ont examiné l'incidence de carie dentaire chez les enfants montrent soit une faible différence ou aucune différence entre les communautés fluorées et non fluorées.

    • Si la Ville de Natick décide de fluorer l'eau potable, de dix à trente pour cent (10-30%) des enfants de Natick seront affectés par la fluorose d'une sévérité faible à modérée  (une augmentation par rapport au taux actuel de près de 6%). Près de 1% des enfants de Natick seront affectés par la fluorose modérée à sévère.

    • Chez les familles affectées, la fluorose dentaire peut être la cause de préoccupations importantes et cela peut résulter en des coûts dentaires additionnels. La fluorose ne peut pas être minimisée comme ''problème purement cosmétique''.

    • Le fluorure atteint le système nerveux central, affecte le comportement et provoque des déficits cognitifs. Ces effets sont observés à des doses de fluorure actuellement ingérées par un segment de la population des États-Unis.

    • Les données probantes actuelles sont suffisantes pour démontrer que le fluorure est un agent neurotoxique développemental.  Ceci signifie qu'à des doses considérées non toxiques pour la mère le fluorure affecte le système nerveux central chez le foetus en développement. Il est probable que la neurotoxicité se manifeste par un QI (quotient intellectuel) réduit et qu'il mène a des comportements altérés.

    • Deux études épidémiologiques récentes montrent que, chez les personnes de 65 ans et plus, il y a une corrélation positive entre la fluoration de l'eau et l'augmentation du taux de fracture de la hanche.

    • Un segment de la population adulte est hypersensible à de petites quantités de fluorure, incluant l'eau fluorée. Au moins une personne hypersensible habite actuellement à Natick.

    • Avec les niveaux actuels issus de l'exposition environnementale, l'impact du fluorure sur la reproduction humaine constitue une préoccupation sérieuse. Chez les êtres humains, une étude épidémiologique récente montre une corrélation entre la diminution du taux annuel de fécondité et l'augmentation de fluorure dans l'eau potable.

    • Chez les animaux, les bio-essais suggèrent que le fluorure est un agent cancérogène, particulièrement pour certains tissus, comme les os (ostéosarcome) et le foie. Ces découvertes de cancérogénicité sont appuyées par des données sur la génotoxicité et les propriétés pharmacocinétiques des fluorures. Les études épidémiologiques ne permettent pas de tirer des conclusions définitives. Cependant, aucune étude adéquate d'importance n'a été menée jusqu'ici.

    • Le fluorure inhibe ou altère la fonction d'une longue liste d'enzymes qui jouent un rôle important dans le métabolisme, la croissance et la régulation cellulaire.

    • Des données tirées des plusieurs études de cas et d'une étude bientôt publiée indiquent que le fluosilicate de sodium et l'acide fluorosilicique, les deux produits chimiques envisagés par la fluoration de l'eau de Natick, sont associés à une concentration accrue de plomb dans l'eau potable et dans le sang des enfants

    • Advenant que la Ville de Natick décide de fluorer l'eau potable à la concentration recommandée, la majorité des enfants de moins de trois ans recevront un apport de fluorure supérieur à ce qui est recommandé pour leur âge.

La bibliographie de la littérature scientifique appuyant ces constats se trouve dans le rapport complet, qui discute également de diverses préoccupations qui ne sont pas directement liées à la santé, mais qui ont néanmoins été soulevées au sujet de la fluoration de l'eau.

 

Conclusion
Le Comité en est arrivé à la conclusion ferme que les risques associés à la surexposition au fluorure l'emportent largement sur les bénéfices allégués de la fluoration de l'eau.

 

Recommandations
1. D'un consensus unanime et inéquivoque, le Comité d'étude sur la fluoration recommande à la Ville de Natick de NE PAS fluorer l'eau de consommation de la municipalité.

2. D'un consensus unanime et inéquivoque, le Comité d'étude sur la fluoration de Natick recommande au Conseil de Élus d'adopter les actions qui sont requises afin de s'assurer que la fluoration de l'eau ne soit pas appliquée.


Téléchargez le rapport complet de la Ville de Natick sur la fluoration (91 pages): Rapport de Natick [400k .pdf]