Accueil

 


                    

 

''VOUS PRENEZ DE L'EAU QU'ON ACHÈTE''

 

Le Maire Labeaume joue avec la vie des enfants de Québec... et s'en lave les mains!

En projetant la fluoration pour tous malgré les risques, il reste indifférent à la santé des nourrissons et ne laisse d'autre choix aux familles que d'acheter de l'eau embouteillée.

 

 

'' Je suis un père de famille, j'en ai vu des biberons, j'en ai vu pas mal d'ailleurs. Heu... et d'ailleurs M. le président, quand vous êtes père de famille pis vous jouez des biberons, il y a une affaire que vous faites, vous prenez de l'eau pure de toute façon. Vous prenez de l'eau qu'on achète, vous faites bouillir l'eau, c'est comme ça que ça fonctionne, on est prudent en tout, ok ?'' - Régis Labeaume, Maire de Québec, 25 mars 2008

Écoutez l'enregistrement audio : Cliquez ici.

Le Maire Labeaume commente ici une mise en garde de l'Association dentaire américaine (ADA) qui recommande aux parents d'éviter l'eau fluorée dans les préparations pour bébé en raison des risques de fluorose. Pourtant, la Direction de santé publique du Québec (DSP) minimise l'existence d'un tel risque sur son site web, se contentant d'une brève recommandation et laissant ainsi les parents à eux mêmes.

 

Les promoteurs de la fluoration répètent sans cesse que la fluoration vient en aide aux enfants défavorisés, mais ils évitent soigneusement de mentionner que le fluorure est associé à une longue liste de troubles de santé, surtout chez les personnes vulnérables telles les enfants.  De nombreuses études ont en effet trouvé que:

- les effets toxiques du fluorure sont exacerbés chez les enfants souffrant de carences alimentaires

- le fluorure s'accumule non seulement dans les dents et les os, mais aussi dans le cerveau; le fluorure abaisse l'intelligence des enfants selon au moins 23 études publiées

- le fluorure dans l'eau est lié à un taux supérieur de plomb toxique dans le sang des enfants, dû au fait que le fluor corrode le plomb des vieilles tuyauteries et soudures

- le fluorure augmente de 5 à 7 fois le taux de cancer des os chez les enfants, un cancer qui entraîne la mort dans 95% des cas

 

 

En mars 2008, devant le conseil municipal de Québec, une mère de famille inquiète et représentante des AmiEs de la Terre de Québec a remis en question le projet de ''consultation populaire et scientifique'' proposé par le Maire Labeaume. Non seulement s'inquiète-t-elle du fait que la DSP n'a toujours pas avisé la population des dangers du fluor, notamment en ce qui concerne la recommandation de l'ADA concernant les préparations pour bébé, mais surtout elle remet en doute leur compétence dans ce dossier. C'est pourquoi elle a demandé au Maire de mandater un organisme qui, contrairement à la DSP, serait réellement indépendant et compétent pour faire la lumière et se prononcer sur la fluoration. Sur un ton suffisant et condescendant, le Maire s'est borné à dire

'' Je suis un père de famille, j'en ai vu des biberons, j'en ai vu pas mal d'ailleurs. Heu... et d'ailleurs M. le président, quand vous êtes père de famille pis vous jouez des biberons, il y a une affaire que vous faites, vous prenez de l'eau pure de toute façon. Vous prenez de l'eau qu'on achète, vous faites bouillir l'eau, c'est comme ça que ça fonctionne, on est prudent en tout, ok ? '' - Régis Labeaume

Écoutez l'enregistrement audio : Cliquez ici

M. Labeaume veut donc la fluoration mais il prend ainsi pour acquis que les parents utilisent nécessairement ''de l'eau pure (...) qu'on achète'' dans les préparations pour bébé.  Or, tous les parents n'utilisent pas une eau pure ou filtrée. De plus, personne n'a averti les parents qu'il vaut mieux éviter l'eau fluorée pour les bébés. Le Maire Labeaume n'a pas non plus proposé de défrayer les coûts associés à l'achat d'une eau pure non fluorée ou d'un dispendieux filtre, imposant ainsi une dépense supplémentaire aux familles. D'autre part, seules l'osmose inversée ou la distillation filtrent efficacement le fluorure. Faire bouillir l'eau s'avère non seulement inefficace mais, pire encore, cela augmente la concentration du fluorure dans l'eau potable. Et c'est d'autant plus une mauvaise idée que les enfants sont déjà surexposés au fluorure.

Rappelons que depuis avril 2008, la ville de Québec a mis fin à la fluoration de l'eau, cela après 36 ans de fluoration. Les élus en ont décidé ainsi à la suite d'un long débat devant les représentants de la Ville,  échelonné sur plus de deux années au cours desquelles les élus ont reçu l'information démontrant clairement qu'il y a controverse et que la fluoration est une mesure risquée.

Le dernier acte s'est joué lorsque le Maire Labeaume, qui avait pourtant publiquement déclaré ne rien connaître à la fluoration, a décidé de l'appuyer coûte que coûte et d'en faire l'une de ses causes politiques, faisant ainsi confiance aveuglément aux ''experts'' de la santé publique pour qui cette mesure ne peut qu'être ''sûre et efficace''.  M. Labeaume a d'ailleurs brandi l'épouvantail de la menace terroriste en accusant les opposants à la fluoration d'être des ''écoterroristes''.

 

Voir aussi : Censure au Musée de la civilisation à QuébecLe conteur Bernard Grondin est exclu pour avoir dénoncé des vérités qui dérangent, entre autre, l'arrogance de certains politiciens vis-à-vis la fluoration de l'eau. C'est donc au Café Babylone qu'il présentera au public son conte sur la colère le 7 avril, en version originale non censurée et agrémentée d'une nouvelle partie qui traitera de ses déboires avec le Musée de la civilisation: Cliquez ici.   Vidéo - Entrevue avec Bernard Grondin: Cliquez ici.