Accueil

 

 

 

 


Déclarations officielles sur la fluoration, par les fonctionnaires de plusieurs pays européens.

 

En dépit de la pression exercée par des promoteurs fanatiques, 99% de l'Europe a rejeté, banni ou arrêté la fluoration de l'eau en raison des préoccupations environnementales, sanitaires, légales ou étiques.  

 

Fait notable, les données de l'Organisation mondiale de la santé démontrent que les Européens ont des dents aussi bonnes et souvent meilleures qu'aux États-Unis où près de 70% de la population boit de l'eau fluorée.

 

Source : FAN (Action Fluoride Network).  Adaptation française, avec la permission de FAN : Action Fluor Québec.  


 

 

Dernières mises à jour : 

 

Novembre 2004, Écosse : Après plusieurs mois de consultation, l'Écosse (actuellement non fluorée) a rejeté le projet d'ajouter du fluorure à l'eau potable.  

 

''Le premier ministre a défait les plans de fluoration de l'eau en Écosse.  Jack McConnell a expliqué devant le parlement que l'Exécutif écossais planifie plutôt toute une série d'autres mesures pour améliorer la santé dentaire des enfants.'' Pour plus d'information (BBC, 11/18/2004): Cliquez ici. 

 

 

9 avril 2003, Suisse : La ville de Bâle, la seule ville fluorée en Suisse, a décidé de mettre fin à la fluoration suite à deux votes: au Parlement de la ville de Bâle (73 contre 23 votes) et à la GSK (11 contre 2 votes). La fluoration était en opération depuis 41 ans. Bâle était la seule ville continentale fluorée de l'Europe de l'ouest, à l'exception de quelques localités espagnoles (2% de l'Espagne).  

 

''Arès avoir soupesé attentivement les avantages et désavantages,... la GSK (Commision sociale et de santé de Bâle) a décidé de recommander l'abolition de la fluoration de l'eau par un vote de 11 contre 2.'' Pour plus d'information:  Cliquez ici.  


 

Allemagne: Après la réunification, l'Allemagne de l'est a été forcée de cesser la fluoration de l'eau. 

''Règle générale, en Allemagne, la fluoration de l'eau potable est interdite. La loi allemande permet des exceptions à cette interdiction. L'argumentation du Ministère fédéral de la Santé, qui va à l'encontre de la fluoration générale de l'eau potable, est en lien avec la nature problématique de la médication forcée." (Gerda Hankel-Khan, ambassade de la République Fédérale d'Allemagne, 16 septembre 1999). 

Voyez le document officiel : Déclaration officielle

France: La France a rejeté la fluoration de l'eau. 

''Les composés chimiques de fluorure ne sont pas inclus dans la liste [de 'produits chimiques' pour le traitement d'eau potable]. Cela est dû à des considérations éthiques et médicales." (Louis Sanchez, Directeur de la Protection de l'Environnement, 25 août 2000). 

Voyez le document officiel : Déclaration officielle

Belgique: La Belgique a rejeté la fluoration de l'eau. 

"Ce type de traitement d'eau n'a jamais été utilisé en Belgique et ne le sera jamais (nous l'espérons). La raison principale est la position fondamentale du secteur d'eau potable, qui n'a pas pour tâche de fournir un traitement médicinal destiné à traiter les gens. C'est la responsabilité unique des services de santé." (Chr. Legros, Directeur, Belgaqua, Bruxelles, Belgique, 28 février 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Luxembourg: Le Luxembourg a rejeté la fluoration de l'eau. 

''Le fluorure n'a jamais été ajouté aux approvisionnements d'eau potable du Luxembourg. Nous croyons que l'eau potable n'est pas le véhicule approprié pour un traitement médicinal et les personnes désirant plus de fluorure pour leur besoin [journalier]  peuvent le faire par par elles-même, comme par la prise des comprimés de fluorure." (Jean-Marie Ries, Directeur, Division de l'Eau, Administration de L'Environnement, 3 Mai 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Finlande: La Finlande a mis fin à la fluoration de l'eau. 

"Nous n'appuyons ni recommandons la fluoration de l'eau potable. Il y a de meilleures méthodes de fournir le fluorure dont nos dents ont besoin." (Paavo Poteri, Directeur de Gestion , Eau d'Helsinki, Finlande, 7 février 2000).  

La fluoration artificielle des approvisionnements d'eau potable a été pratiquée en Finlande dans une ville, Kuopio, situé en Finlande orientale et avec une population d'environ 80 000 personnes (1.6% de la population finlandaise). La fluoration a commencé en 1959 et s'est terminée en 1992 en raison de la résistance de la population locale. Les raisons généralement invoquées pour la résistance dans ce cas-ci étaient le droit individuel à de l'eau potable sans produits chimiques ajoutés pour la médication d'une partie limitée de la population. Le concept de ''médication forcée " a été également mentionné. 

''La fluoration de l'eau potable n'est pas interdite en Finlande, mais aucune municipalité ne s'est avérée être disposée à la pratiquer. Les fournisseurs d'eau, naturellement, ont toujours été contre le dosage de produits chimiques de fluorure dans l'eau.'' (Leena Hiisvirta, M.Sc., Ingénieur en chef, Ministère des Affaires sociales et de la Santé, Finlande, 12 janvier 1996.).  Voyez le

 Voyez le document officiel: Déclaration officielle

Danemark: Le Denmark a rejeté la fluoration de l'eau.

 "Nous sommes heureux de vous informer que, selon le Ministère danois de l'Environnement et de l'Énergie, les fluorures toxiques n'ont jamais été ajoutés aux approvisionnements d'eau potable. En conséquence, aucune ville danoise n'a jamais été fluorée." (Klaus Werner, Ambassade Royale du Danemark, Washington D.C., 22 décembre 1999).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Norvège: La Norvège a rejeté la fluoration de l'eau. 

"En Norvège, nous avons eu une discussion plutôt intense à ce sujet il y a environ 20 ans, et la conclusion était que l'eau potable ne devrait pas être fluorée." (Truls Krogh & Toril Hofshagen, Folkehelsa Statens institutt for folkeheise, Oslo, Norway, 1er mars 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Suède: La Suède a banni la fluoration de l'eau. 

"La fluoration de l'eau potable n'est pas permise en Suède... De nouvelles données scientifiques ou des changements de santé dentaire qui pourraient altérer les conclusions de la Commission n'ont pas été présentés." (Gunnar Guzikowski, Inspecteur en chef du gouvernement, Livsmedels Verket -- Administration des aliments, Division de l'eau potable, Suède, 28 février 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Hollande: La Hollande a mis fin à la fluoration de l'eau. 

"À partir de la fin des années 60 jusqu' au commencement des années 70, l'eau était fluorée en divers endroits de la  Hollandes, pour prévenir la carie. Cependant, dans son jugement du 22 juin 1973, cas numéro 10683 (Budding et co. contre la ville d'Amsterdam), la Cour Suprême (Hoge Road) décréta qu'il n'existe pas de fondement juridique en faveur de la fluoration. Suite au jugement, des amendements à la Loi sur les approvisionnement en eau furent préparés pour fournir une base juridique en faveur de la fluoration. Pendant le processus, il est apparu clairement qu'il n'y avait pas suffisamment d'appui de la part du Parlement [sic] en faveur de cet amendement, et la proposition a été retirée." (Wilfred Reinhold, Conseiller Juridique, Direction de l'Eau potable, Hollande, 15 janvier 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Irlande du Nord: L'Irlande du Nord a mis fin à la fluoration de l'eau.

 "L'approvisionnement d'eau de l'Irlande du Nord n'a jamais été artificiellement fluoré, excepté 2 petites localités où le fluorure a été ajouté à l'eau pendant environ 30 années. La fluoration a cessé à ces endroits pour des raisons opérationnelles. Actuellement, aucun plan ne propose d'entamer la fluoration des approvisionnements d'eau en Irlande du Nord." (C.J. Grimes, Ministère du Développement régional, Belfast, 6 novembre 2000.).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

Autriche: L'Autriche a rejeté la fluoration de l'eau. 

"Des fluorures toxiques n'ont jamais été ajoutés aux approvisionnements d'eau en Autriche." (M. Eisenhut, Chef de la Division de l'eau, Osterreichische Yereinigung fur das Gas-und Wasserfach Schubertring 14, A-1015 Wien, Autriche, 7 février 2000).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

République Tchèque: La République Tchèque a rejeté la fluoration de l'eau.

 "Depuis 1993, l'eau potable n'a été traitée nulle part en République tchèque avec du fluorure ajouté dans les approvisionnements d'eau. Bien que la fluoration de l'eau potable n'ait pas été réellement proscrite, elle n'est pas actuellement sous considération, parce que cette forme de supplémentation est considérée comme suit: 

(a) peu économique (seulement 0.54% de l'eau potable est employée à cette fin; le reste est utilisé pour l'hygiène, etc... En outre, une portion croissante des consommateurs (en particulier des enfants) boit de l'eau embouteillée (de l'eau de source, contenant habituellement du fluorure);

(b) non écologique (c'est une charge environnementale créée par une substance étrangère);

(c) non-éthique (''médication forcée'');

(d) toxicologiquement et physiologiquement débatable (la fluoration est une forme de supplémentation non ciblée, qui fait fi de l'apport individuel ingérée et des besoins, ce qui pourrait mener à un apport excessif et dangereux pour la santé de certains groupes de la population; [et] dans l'eau, le fluorure peut se combiner et former des complexes actifs non biologiques." (Dr. B. Havlik, Ministerstvo Zdravotnictvi Ceske Republiky, 14 octobre 1999).  

Voyez le document officiel :  Déclaration officielle

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Allemagne: La carie n'a pas augmenté depuis que l'arrêt de la fluoration de l'eau

Cavity rates did not go up

Künzel W, Fischer T., Rise and fall of caries prevalence in German towns with different F concentrations in drinking water, Caries Research 1997, 31:3, 166-173

The rise and fall of caries prevalence (DMFT) and its relation to changing F concentration of drinking water and other health-related factors is analysed based on dental findings of more than 286,000 subjects of either sex (6-15 years old) from the two industrial towns Chemnitz and Plauen. Water fluoridation (1.0 ± 0.1 ppm F) was implemented in Chemnitz (formerly Karl-Marx-Stadt) in 1959. It was in operation until autumn 1990 with an interruption lasting 22 months around the year 1971. In the F-poor town of comparison, Plauen, 55% of the citizens were supplied with F-enriched drinking water (0.9 ppm F) during the years 1972-1984. Another 20% received F-containing mixed water (0.4-0.7 ppm F). During the first three decades of the study the level of caries prevalence was strictly correlated with the availability of an optimal caries preventive F concentration in the drinking water. Water fluoridation was followed by a decrease of caries, and interruptions in fluoridation were followed by increasing caries levels. A different caries trend was observed in the years from 1987 to 1995. There was a significant caries decrease down to the lowest DMFT (2.0) since 1959 in spite of the fact that only F-poor water was available over years in both towns. This improvement of oral health is explained by changes in caries-preventive and environmental conditions.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Finlande: La carie n'a pas augmenté depuis que la Finlande a cessé la fluoration de l'eau

No indication of an increasing trend of caries could be found

Seppa L, Karkkainen S, Hausen H, Caries frequency in permanent teeth before and after discontinuation of water fluoridation in Kuopio, Finland, Community Dental Oral Epidemiology 1998 August, 26:4, 256-62 (Institute of Dentistry, University of Oulu, Finland)

The piped water of Kuopio, Finland, was fluoridated in 1959. Owing to strong opposition by different civic groups, water fluoridation was stopped at the end of 1992.

OBJECTIVES: The aim of this study was to examine the consequences of the discontinuation on dental health.

METHODS: In 1992 and 1995, independent random samples of all children aged 6, 9, 12 and 15 years were drawn from Kuopio and Jyvaskyla, a nearby low fluoride town whose distribution of demographic and socio-economic characteristics was fairly similar to Kuopio's. The total number of subjects examined was 550 in 1992 and 1198 in 1995. Caries was registered clinically and radiographically by the same two calibrated dentists in both towns.

RESULTS: In 1992, the mean DMFS values were lower in the fluoridated town for the two older age groups, the percentage differences for 12- and 15-year-olds being 37% and 29%, respectively. For the two younger age groups no meaningful differences could be found. In 1995, the only difference with possible clinical significance was found in the 15-year-olds in favor of the fluoridated town (18%). In 1995, a decline in caries was seen in the two older age groups in the nonfluoridated town. In spite of discontinued water fluoridation, no indication of an increasing trend of caries could be found in Kuopio. The mean numbers of fluoride varnish and sealant applications decreased sharply in both towns between 1992 and 1995. In spite of that caries declined.

CONCLUSIONS: These findings suggest that the decline of caries has little to do with professional preventive measures performed in dental clinics.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Danemark: L'Agence de protection environnementale a recommandé d'interdire la fluoration, en raison des risques sur la santé humaine et environnementale

 
   Nyt fra
   miljøstyrelsen
 

The background is that the National Agency of Environmental Protection in a letter of 3rd January 1977 recommended the Minister not to permit fluoridation of drinking water in Denmark.The recommendation of theAgency is among other things based upon the fact that a number of questions on human health and environment are not and hardly can be clarified.


Special Issue
February
1977
Fluoridation of
drinking water

In his answer of 5th January 1977 to a question from the Committee on fluoridation of drinking water, the Minister for the Environment, Helge Nielsen, stated that in his opinion the power conferred by section 48 of the Water Supply Act should not be used to allow the addition of fluoride to drinking water.

miljøstyrelsen - Kampmannsgade 1 - 1604 København V - Tlf. (01) 148310

---------------------------------------------------------------------------------------------------