EFFETS SUR LA SANTÉ

Toxicité du fluorure

FLUORIDE ACTION NETWORK

Adaptation française (avec la permission de FAN) : Action Fluor Québec


Le fluor et ses composés chimiques (les fluorures) sont des agents très toxiques.  En toxicologie le fluor est reconnu au moins aussi toxique que le mercure et à peine moins toxique que l'arsenic, l'élément chimique le plus toxique du tableau périodique.  

Cette page traite avant tout de la toxicité des fluorures ajoutés dans l'eau potable et dans les produits dentaires: pâtes dentifrice et rinces-bouche.  Depuis que l'on fait (à tort) la promotion du fluor en tant que nutriment essentiel, on retrouve également des fluorures dans les vitamines et suppléments alimentaires.  Il faut garder à l'esprit que, dans le corps humain, les fluorures sont cumulatifs et persistants.  Les enfants sont les plus vulnérables.  Dans cette page, on présente :

1.  Les données relatives à la dose minimale de fluorure causant un empoisonnement aigu.

2. Les données relatives à la dose minimale mortelle de fluorure.

 

1.  DOSE MINIMALE DE FLUORURE CAUSANT UN EMPOISONNEMENT AIGU

Constatations principales - Dose minimale de fluorure causant un empoisonnement aigu:

1) Chaque année, des milliers de cas d'empoisonnement au fluorure sont rapportés aux centres anti-poison des États-Unis suite à une ingestion excessive de fluorure retrouvé dans les produits dentaires (pâtes dentifrice, rinces-bouche, suppléments alimentaires).

2) Les symptômes d'empoisonnement aigu au fluorure (ex: douleur gastro-intestinale , nausée, vomissements, maux de tête) peuvent être déclenchés à des doses aussi faibles que 0.1 à 0.3 mg/kg. C'est 50 fois moins que la dose mortelle (5 mg/kg).

3) Chez les tout-petits, l'ingestion d'aussi peu que 1 pour cent d'un tube de pâte dentifrice aromatisée pour enfants peut causer un empoisonnement aigu au fluorure.

 

Extraits tirés de la littérature scientifique - Symptômes précoces d'empoisonnement aigu au fluorure :

NOTE: Pour de l'information sur les symptômes avancés d'empoisonnement aigu au fluorure : Cliquez ici.

"Le fluorure est caractérisé par divers mécanismes de toxicité. Initialement, le fluorure ingéré affecte localement la muqueuse intestinale. Il peut alors former de l'acide fluorhydrique dans l'estomac, ce qui mène à l'irritation du gros intestin ou à des effets corrosifs. Suite à l'ingestion, la voie gastro-intestinale constitue le premier, ainsi que le système le plus souvent affecté."
Référence: eMedicine.com

"Le fluorure ingéré est transformé dans l'estomac en acide fluorhydrique, qui agit à la façon d'un corrosif sur le revêtement épithélial de la voie gastro-intestinale. La soif, la douleur abdominale, les vomissements et la diarrhée en constituent les symptômes usuels. D'autres symptômes communs sont : hémorragie de la muqueuse gastrique, ulcération, érosions et oedème."
Référence: Environmental Protection Agency. (1999). Recognition and Management of Pesticide Poisonings. 5th Edition. (Disponible en line)

"Estimer la fréquence nationale de l'exposition à des niveaux toxiques de fluorure n'est pas une mince tâche en raison de l'existence de biais. Les parents ou les soignants pourraient ne pas s'apercevoir des symptômes associés à un empoisonnement bénin au fluorure ou pourraient les attribuer à des coliques ou à une gastro-entérite, spécialement s'il n'on pas vu l'enfant ingérer du fluorure. De même, à cause de la généralité des symptômes d'empoisonnement légers à modérés associés au fluorure, il est peu probable que le diagnostic subséquent d'un médecin considère un empoisonnement au fluorure sans antécédent d'ingestion de fluorure."
Référence: Shulman JD, Wells LM. (1997). Acute fluorure toxicity from ingesting home-use dental products in children, birth to 6 years of age. Journal of Public Health Dentistry 57: 150-8.

"Les symptômes les plus communs étaient : nausée (97%), vomissement (68%), diarrhée (65%) et crampes abdominales (53%); 14 individus (41%) ont mentionné des maux de tête, quatre (12%) ont rapporté des sensations de brûlure à la gorge ou la poitrine, et une personne rapportait une salivation excessive."
Référence: Penman AD, Brackin BT, Embrey R. (1997). Outbreak of acute fluorure poisoning caused by a fluorure overfeed, Mississippi, 1993.
Public Health Reports 112:403-9.

"Nausée (90%), vomissements (80%), douleur abdominale (52%), diarrhée (23%), perte d'appétit (13%), maux de tête (11%), faiblesse (10%), démangeaisons (9%), engourdissement ou picotement aux extrémités (4%), souffle court (4%), fatigue (4%)."
Référence: Gessner BD, et al. (1994). Acute fluoride poisoning from a public water system. New England Journal of Medicine 330:95-9.

"Les symptômes incluaient: crampes abdominales (66 pour cent), nausée (62 pour cent), maux de tête (49 pour cent), diarrhée (42 pour cent), vomissement (13 pour cent), diaphorèse (transpiration abondante) (12 pour cent) et fièvre (4 pour cent)."
Référence: Petersen LR, et al. (1988). Community health effects of a municipal water supply hyperfluoridation accident.
American Journal of Public Health 78: 711-3.

 

Extraits tirés de la littérature scientifique -  Dose minimale unique de fluorure causant un empoisonnement aigu :

"La dose minimale estimée de fluorure ayant causé des symptômes était de 0.3 mg par kilogramme; 16 pour cent des patients affectés reçurent une dose estimée de moins de 1.0 mg par kilogramme. La dose minimale de fluorure pour laquelle un effet a été observé -- une dose de moins de 1 mg de fluorure par kilogramme -- est similaire à celle rapportée dans certaines études [...]"
Référence: Gessner BD, et al. (1994). Acute fluoride poisoning from a public water system.
New England Journal of Medicine 330:95-9.

"[...] des empoisonnements aigus au fluorure s'étaient produits à des doses de 0.1 à 0.8 mgF/kg de poids corporel aux États-Unis. [...] Au moins sept événements d'empoisonnement aigu au fluorure liés à la fluoration de l'eau potable ont été rapportés officiellement aux États-Unis [...] Parmi ces cas, la dose toxique estimée était plus faible lors de l'évènement de 1978 au Nouveau Mexique, qui impliquait des enfants à la maternelle et à l'infirmerie de l'école, avec une dose totale de fluorure par enfant de 1.4 à 90 mg, ce qui, d'après les calculs correspond approximativement à 0.1 mgF/kg chez les sujets qui ont une poids corporel de 15 kg. Les doses toxiques minimales estimées de fluorure impliquaient 0.21, 0.3, 0.34, 0.5, et 0.8 mg/kg lors des autres évènements d'empoisonnement aigu au fluorure dans la liste, ce sont des doses beaucoup plus faibles que celles rapportées auparavant... En 1972, Thienes et al rapportaient que le dosage de fluorure qui provoque la nausée est de 0.12 mg/kg (7.2 mg de fluorure/60 kg de poids corporel), ce qui se rapproche des doses toxiques dans les cas d'empoisonnement au fluorure relatés aux États-Unis [...] Kasahara et al estimaient que la dose minimale toxique de fluorure est d'environ 0.2 mgF/kg. Ils rapportaient que 60 personnes avaient ingéré 10 mg de fluoride et que plus de 90% d'entre eux avaient démontré des symptômes. Asou avait établi à 0.1 mgF/kg la dose minimale toxique."
Référence: Akiniwa, K. (1997). Re-examination of acute toxicity of fluoride.
Fluoride 30: 89-104.

 

Dose unique causant un empoisonnement aigu par ingestion de produits dentaires - Pâte dentifrice fluorée : (retour)


Quantité de pâte dentifrice ingérée en mesure de causer des  symptômes d'empoisonnement aigu au fluorure

Pâte dentifrice "Colgate pour enfants
(Colgate for kids)"
Âge de 
l'enfant
Poids
 moyen*
Milligrammes de fluorure
pouvant causer des
symptômes
Grammes de pâte 
dentifrice ingérée

% de pâte dentifrice
(volume)

2 ans
~12 kg
1.2 - 3.6 mg
1.1 - 3.3 g
0.8 - 2.5%
3 ans
~15 kg
1.5 - 4.5 mg
1.4 - 4.1 g
1.0 - 3.1%
4 ans
~16 kg
1.6 - 4.8 mg
1.5 - 4.4 g
1.1 - 3.4%
5 ans
~ 18 kg
1.8 - 5.4 mg
1.6 - 4.9 g
1.3 - 3.8%
6 ans
~20 kg
2.0 - 6.0 mg
1.8 - 5.5 g
1.4 - 4.2%
7 ans
~22 kg
2.2 - 6.6 mg
2.0 - 6.0 g
1.5 - 4.6%
8 ans
~25 kg
2.5 - 7.5 mg
2.3 - 6.8 g
1.7 - 5.2%
9 ans
~28 kg
2.8 - 8.4 mg
2.5 - 7.6 g
2.0 - 5.9%
*Données sur le poids moyen obtenues ici
** La concentration de fluorure dans la pâte dentifrice Colgate pour enfants est de 1 100 ppm. Avec une moyenne de 130 grammes de pâte par tube, ceci représente 143 milligrammes de fluorure.

 


Rapports issus des centres anti-poison des États-Unis  - Produits dentaires fluorés : (retour)

Rapports compilés pour l'Association américaine des centres anti-poison
Produits dentaires contenant du fluorure et
dénouements médicaux (1989-1994)
(Données de Shulman 1997)

      Nb cas traités dans les 
établissements de santé
Dénouement médical (effet)*
Année Produit Nb de rapports Aucun Mineur Modéré Majeur Mort
1989 Pâte dentifrice 1 392 101 464 371 15 0 0
  Rince-bouche 1 185 56 503 115 3 0 0
  Suppléments 4 028 375 1 807 663 14 1 1
  Vitamines** 3 153 184 1 214 135 0 0 0
1990 Pâte dentifrice 1 379 107 468 329 7 0 0
  Rince-bouche 1 299 64 511 109 2 0 0
  Suppléments 4 437 338 1 950 653 10 0 0
  Vitamines** 2 938 135 949 0 0 0 0
1991 Pâte dentifrice 1 623 120 497 403 15 0 0
  Rince-bouche 1 418 72 556 112 0 0 0
  Suppléments 4 350 368 1 593 667 12 0 0
  Vitamines** 2 741 102 595 93 3 0 0
1992 Pâte dentifrice 2 331 141 700 497 17 1 0
  Rince-bouche 1 338 52 545 92 1 0 0
  Suppléments 4 171 340 1 579 624 12 0 0
  Vitamines** 2 949 122 883 111 1 0 0
1993 Pâte dentifrice 2 507 143 725 571 21 0 0
  Rince-bouche 1 144 52 409 75 4 0 0
  Suppléments 3 483 249 1 143 503 16 0 1
  Vitamines** 2 650 105 706 100 0 0 0
1994 Pâte dentifrice 3 369 166 852 800 19 1 0
  Rince-bouche 1 220 40 409 79 3 0 0
  Suppléments 3 544 240 1 224 489 22 1 0
  Vitamines** 2 493 86 663 111 0 0 0
* Aucun effet: Aucun signe ni symptôme suite à l'exposition. Effet mineur : Signes peu ennuyeux ou symptômes qui sont généralement résolus sans incapacité résiduelle ou préjudice esthétique (ex: symptômes gastro-intestinaux autolimitatifs). Effet modéré: Signes ou symptômes plus prononcés ou prolongés, ou de nature plus systémique que pour les systèmes mineurs. Bien que les symptômes ne mettent pas la vie en danger (ex: désorientation ou forte fièvre qui réagit facilement au traitement), certains traitements sont indiqués. Effet majeur: Signes et symptômes potentiellement mortels ou qui résultent en incapacité résiduelle ou préjudice esthétique sévères.
** Avec fluorure, mais sans fer.
Référence: Shulman JD, Wells LM. (1997). Acute fluoride toxicity from ingesting home-use dental products in children, birth to 6 years of age. Journal of Public Health Dentistry 57: 150-8.

Retour

 

2.  DOSE MINIMALE MORTELLE DE FLUORURE 

Constatations principales :  Dose minimale mortelle de fluorure:

1) On estime actuellement que la dose minimale mortelle de fluorure est de 5 mg/kg (c-à-d. 5 milligrammes de fluorure par kilogramme de poids corporel). Dans la littérature médicale, cette dose est la "Dose probable létale" ou DPL (Probably Toxic Dose-PTD). Cette dose peut conduire à un empoisonnement sévère pouvant causer la mort.

2) Toutes les pâtes dentifrices vendues aux États-Unis et au Canada, incluant les pâtes dentifrices aromatisées à l'intention les enfants, contiennent la dose minimale mortelle de fluorure.

3) Chaque année, des milliers de cas d'empoisonnement au fluorure sont rapportés aux centres anti-poison des États-Unis suite à une ingestion excessive de fluorure retrouvé dans les produits dentaires (pâtes dentifrice, rinces-bouche, suppléments alimentaires).

4) Les symptômes d'empoisonnement aigu au fluorure (ex: douleur gastro-intestinale , nausée, vomissements, maux de tête) peuvent être déclenchés à des doses aussi faibles que 0.1 à 0.3 mg/kg. C'est 50 fois moins que la dose mortelle (5 mg/kg). Ces symptômes sont à l'origine d'une grand nombre d'appels aux Centres anti-poison.

 

Dose minimale de fluorure potentiellement mortelle  La "Dose probable létale" :

La "Dose probable létale" (DPL) pour le fluorure est de 5 mg/kg:

"La DPL (PTD), 5.0 mg F/kg, est définie comme la dose de fluorure ingéré qui pourrait exiger une intervention médicale immédiate ainsi que l'hospitalisation, en raison de la probabilité de conséquences sérieuses suite à un empoisonnement”.
Référence : Whitford GM. (1987). Fluoride in dental products: safety considerations.
Journal of Dental Research 66: 1056-60.

"La (DPL) serait la dose minimale pouvant causer des signes et symptômes d'empoisonnement, incluant la mort, et pouvant exiger une intervention médicale immédiate ainsi que l'hospitalisation."
Référence : Whitford GM. (1987). Fluoride in dental products: safety considerations.
Journal of Dental Research 66: 1056-60.

“En se basant sur ces rapports, on conclut que la DPL équivaut approximativement à 5 mg F/kg. Ceci n'implique pas que cette dose va nécessairement conduire à la mort ni qu'une dose quelque peu moindre est inoffensive. Cela implique que si l'on suspecte qu'aussi peu 5 mg F/kg a été ingéré, il faut assumer qu'il s'agit d'un état d'urgence et qu'un traitement médical et l'hospitalisation sont requis.” (italiques dans le texte d'origine)
Référence : Whitford GM. (1990). The physiological and toxicological characteristics of fluoride. Journal of Dental Research 69(Spec Issue):539-49.

"On peut en conclure que si un enfant ingère une dose de fluorure excédant 15 mg F/kg, la mort est probable. Une dose aussi faible que 5 mg F/kg peut être mortelle pour certains enfants. Ainsi, la dose probable létale ou DPL (PTD), définie comme dose limite pouvant causer des signes et symptômes sérieux potentiellement mortels et qui exige un traitement médical d'urgence ainsi que l'hospitalisation, est de 5 mg F/kg."
Référence : Whitford G. (1996). Fluoride Toxicology and Health Effects. In: Fejerskov O, Ekstrand J, Burt B, Eds. Fluoride in Dentistry, 2nd Edition. Munksgaard, Denmark. p 171.

"Ceci ne signifie pas que l'ingestion de moins de 5.0 mg F/kg doit être considérée inoffensive." (italiques dans le texte d'origine)
Référence : Whitford GM. (1987). Fluoride in dental products: safety considerations. Journal of Dental Research 66: 1056-60.

 

Extraits de la littérature scientifique - Dose minimale mortelle dans les produits dentaires : (retour)

“Les concentrations et quantités de fluorure retrouvées dans des produits dentaires sélectionnés sont discutées en relation à la DPL (PTD). On en conclut que, tel que ces produits sont actuellement manufacturés, la majorité d'entre eux contiennent suffisamment de fluorure pour excéder la DPL des jeunes enfants."
Référence :Whitford GM. (1987). Fluoride in dental products: safety considerations. Journal of Dental Research 66: 1056-60.

 

Dose minimale mortelle dans les produits dentaires - Pâte dentifrice fluorée : (retour)

"DANGER: Gardez hors de la portée des enfants de moins de 6 ans. En cas d'ingestion accidentelle d'une quantité plus grande que ce qui est requis pour le brossage des dents, demandez l'assistance médicale ou contactez un centre anti-poison immédiatement."
Référence : FDA Mandated Warning on Fluoride Toothpaste Labels Sold in U.S.

"En 2002, un cas de décès suite à l'ingestion de pâte dentifrice fluorée a été rapporté à l'Association américaine des Centres anti-poison"
Référence : Nochimson G. (2004). Toxicity, Fluoride. eMedicine.com.


Dose minimale mortelle de fluorure contenue dans un tube de dentifrice "Colgate pour enfants"
 
Âge de 
l'enfant
Poids
 moyen*

 Dose de fluorure
    pouvant causer la     mort d'un enfant

% de pâte dentifrice ''Colgate pour enfants'' pouvant tuer un enfant (si avalé) **

2 ans
~12 kg
60 mg
42% du tube
3 ans
~15 kg
75 mg
53% du tube
4 ans
~16 kg
80 mg
56% du tube
5 ans
~ 18 kg
90 mg
63% du tube
6 ans
~20 kg
100 mg
70% du tube
7 ans
~22 kg
110 mg
77% du tube
8 ans
~25 kg
125 mg
87% du tube
9 ans
~28 kg
140 mg
98% du tube
*Données sur le poids moyen obtenues ici
** La concentration de fluorure dans la pâte dentifrice Colgate pour enfants est de 1 100 ppm. Avec une moyenne de 130 grammes de pâte par tube, ceci représente 143 milligrammes de fluorure.

 

Dose minimale mortelle dans les produits dentaires - Vitamines et suppléments alimentaires fluorés : (retour)

Nombre de comprimés pouvant causer la mort d'un enfant :
Vitamines et suppléments alimentaires fluorés
Âge de 
l'enfant
 
Poids
 moyen*
Nombre de comprimés 1 mg/F**
2 years
~12 kg
60 comprimés 
3 years
~15 kg
75 comprimés 
4 years
~16 kg
80 comprimés 
5 years
~ 18 kg
90 comprimés 
*Données sur le poids moyen obtenues ici
** Les comprimés de fluorure de1 mg arrivent habituellement dans des récipients contenant 30 ou 90 comprimés.

 

Extraits de la littérature scientifique - Symptômes avancés d'empoisonnement au fluorure : (retour)

NOTE: Pour lire les informations relatives aux symptômes précoces d'empoisonnement aigu au fluorure, Cliquez ici.

"À dose plus élevée, le patient est atteint d'acidose, coma, convulsion et pourrait souffrir d'arythmie cardiaque. La mort peut s'en suivre, accompagnée d'insuffisance cardiaque ou de paralysie respiratoire."
Référence : Rubenstein LK, Avent MA. (1987). Frequency of undesirable side-effects following professionally applied topical fluoride. Journal of Dentistry for Children 54: 245-247.

"Lorsqu'une quantité suffisante de fluorure est ingérée en une seule dose, une chaîne d'événements catastrophiques survient rapidement. Les premiers effets ressentis par la victime incluent généralement nausée, vomissements, crampes et douleurs abdominales. Il peut y avoir salivation excessive et larmoiement, écoulement de mucus du nez et de la bouche, faiblesse généralisée, paralysie des muscles de la déglutition, spasmes carpo-pédieux ou des extrémités, tétanie et convulsion généralisée. Le pouls peut être filiforme ou indétectable. La pression artérielle chute souvent à des niveaux dangereusement bas. Lorsque la respiration est inhibée, une condition d'acidose respiratoire se développe. Les niveaux de potassium plasmatique sont élevés, ce qui indique un effet toxique généralisé dans le fonctionnement des membranes cellulaires. L'arythmie cardiaque peut se développer conjointement à une hyperkaliémie. Les niveaux de calcium plasmatique sont typiquement faibles, parfois à des niveaux extrêmement bas  (5 mg% ou moins). Une désorientation extrême ou le coma précédent généralement la mort, qui se produit souvent quelques heures après l'ingestion de la dose de fluorure."
Référence : Whitford GM. (1987). Fluoride in dental products: safety considerations.
Journal of Dental Research 66: 1056-60.

"Maux de tête, paresthésie, troubles visuels, névrite oculaire, convulsions et dépression du système nerveux central peuvent résulter de l'effet direct du fluorure sur les tissus nerveux."
SOURCE: Ellenhorn MJ, Barceloux DG. (1988). Medical Toxicology: Diagnosis and Treatment of Human Poisoning. Elsevier; New York. pp. 534.

"'L'ingestion d'une forte doses de fluorure soluble (accidentelle ou sous impulsion suicidaire) voit apparaître toute une série de symptômes catastrophiques. L'évolution de la phase d'empoisonnement est violente et brève; la mort étant fréquemment signalée après 2 à 4 heures. Une 'forte' dose équivaut à une cuillérée à té ou plus (5-10 gm) de fluorure de sodium. La cause exacte de la mort est encore mal connue.

Le cas de l'ingestion accidentelle de fluorure de sodium à l'Oregon State Hospital (Lidbeck et al., 1943) illustre le taux le plus élevé de morbidité et de mortalité jamais rapporté pour un épisode unique. Suite à un souper constitué d'oeufs brouillés, il y eu 263 cas d"empoisonnement aigu; 47 conduisant à la mort. Lorsque l'analyse toxicologique révéla la présence de fluorure de sodium, on réalisa que de la poudre anti-coquerelles avait été ajoutée aux oeufs brouillés servis pour le repas du soir. L'enquête ultérieure démontra qu'un patient avait accidentellement confondu la poudre anti-coquerelles avec le lait en poudre et avait ajouté approximativement 17 livres de ce composé à un mélange de 10 gallons d'oeufs en poudre. Heureusement, les oeufs ne furent pas servis partout dans l'hôpital, mais seulement dans cinq services hospitaliers.

La nourriture fut rejetée par de nombreux patients en raison du goût salé et savonneux, tandis que d'autres se plaignirent d'engourdissement de la bouche. Tout à coup des nausées sévères, vomissements et diarrhées se produisirent, parfois simultanément, et dans de nombreux cas, on observa du sang dans les vomissures et dans les selles. Peu de temps après le repas il y eu des plaintes de brûlure abdominale et de douleur apparentée à des crampes. Dans la plus part des cas, les gens s'effondrèrent, mais après des laps de temps variables, probablement en fonction de la concentration du poison. Ceci était caractérisé par de la pâleur, faiblesse, pouls absent ou filiforme, respiration superficielle et laborieuse, sons cardiaques faibles, peau moite et froide, cyanose et pupilles identiquement dilatées. Lorsque ceci était observé, la mort se produisait presque certainement. Dans quelques cas, de l'urticaire local et généralisé se déclara, alors qu'un écoulement de muqueuse épaisse, de la bouche et du nez, fut observé chez d'autres.  Lorsque la mort était retardée (certains cas récupérèrent), on observa la paralysie des muscles de la déglutition ainsi que des spasmes carpo-pédieux et des extrémités. On nota une absence de convulsion et de rigidité et de douleur provoquée abdominales. Dans la majorité des cas, la mort était déclarée entre deux à quatre heures après l'ingestion de la nourriture, bien que dans quelques cas la mort fut retardée de 24 à 48 heures."
Référence: Hodge HC, Smith FA. (1965).
Fluorine Chemistry. Volume 4. Academic Press, New York.

 

Exemples - Empoisonnement aigu au fluorure : (retour)

Fluorure : La mort évitée de justesse pour un enfant - KAALtv.com May 18, 2004

$750,000 en dédommagement dans le cas d'un enfant tué par ingestion de fluorure - New York Times, 20 janvier 1979

Retour